Tuberculose multifocale compliquée d’un syndrome d’activation macrophagique: à propos de deux cas

  • Rajae Azzeddine Service de Pneumo-phtisiologie, Hôpital Moulay Youssef, CHU Rabat, Maroc
  • Fatimazahra Elyassir Service de Pneumo-phtisiologie, Hôpital Moulay Youssef, CHU Rabat, Maroc
  • Jamal Eddine Bourkadi Service de Pneumo-phtisiologie, Hôpital Moulay Youssef, CHU Rabat, Maroc
Keywords: Tuberculose; syndrome d´activation macrophagique; traitement antibacillaire; immunosuppresseurs

Abstract

Le syndrome d'activation macrophagique (SAM) est une manifestation rare liée à une stimulation inappropriée des macrophages dans la moelle osseuse et les organes lymphoïdes. Il est défini par des critères cliniques, biologiques et cyto-histologiques. Ce syndrome peut être primaire essentiellement chez l'enfant, ou secondaire à diverses affections: hématologiques, infectieuses ainsi qu'à des maladies auto-immunes variées. Le pronostic est sombre, avec une mortalité de près de 50% toutes causes confondues .Le traitement repose sur le traitement spécifique de l'agent causal du SAM et dans certaines indications, sur l'étoposide, les corticosteroides et les immunogobulines qui doivent alors être administrés précocement. Le SAM est rarement décrit en association avec la tuberculose, nous rapportons deux observations de deux patientes, l'une immunodéprimée et l'autre immunocompétente présentant une tuberculose multifocale compliquée d'un syndrome d'activation macrophagique. Nous insistons à travers ce travail sur la difficulté du traitement du syndrome d'activation macrophagique associé à une tuberculose, la nécessité de l'évaluation du rapport bénéfice risque, en raison du risque d'immunosuppression lié à l'utilisation des corticoïdes ou des immunosuppresseurs, avec possible aggravation de la tuberculose.

Published
2019-01-22
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688