Lésions coronaires chez le noir africain dans les syndromes coronariens aigus

  • Hermann Yao Service des Soins Intensifs Médicaux, Institut de Cardiologie d'Abidjan, Côte d'Ivoire
  • Arnaud Ekou Service des Soins Intensifs Médicaux, Institut de Cardiologie d'Abidjan, Côte d'Ivoire
  • Thierry Joseph Niamkey Service de Médecine, Institut de Cardiologie d'Abidjan, Côte d'Ivoire
  • Esaïe Kossa Soya Service des Explorations Fonctionnelles, Institut de Cardiologie d'Abidjan, Côte d'Ivoire
  • Emilienne Aboley Service des Soins Intensifs Médicaux, Institut de Cardiologie d'Abidjan, Côte d'Ivoire
  • Roland N'Guetta Service des Soins Intensifs Médicaux, Institut de Cardiologie d'Abidjan, Côte d'Ivoire
Keywords: Syndrome coronarien aigu; coronarographie; Afrique subsaharienne

Abstract

Introduction: les syndromes coronariens aigus (SCA) sont en progression en Afrique sub-saharienne. Les données angio-coronarographiques sont rares. L'objectif de cette étude était d'analyser les lésions coronaires observées dans les syndromes coronariens aigus (SCA) à Abidjan.

Méthodes: étude transversale, du 1er janvier 2010 au 31er décembre 2014. Tous les patients admis pour SCA et ayant bénéficié d'une coronarographie à l'Institut de cardiologie d'Abidjan pendant la période d'étude ont été inclus. Deux cent cinquante-six patients ont été sélectionnés. Nous avons analysé et comparé les lésions coronaires chez les patients ayant présenté un SCA avec sus décalage persistant du segment ST (SCA ST+) et ceux ayant présenté SCA sans sus décalage du segment ST (SCA ST-).

Résultats: l'âge moyen des patients était de 53,2 ± 10,8 ans. Il existait une prédominance masculine avec un sex-ratio de 6,1. Le taux de coronarographies anormales était significativement plus élevé dans les SCA ST+ (95,4% et 64,2% respectivement, p < 0,001). Trois cent quatre lésions coronaires ont été observées dans les SCA ST+ contre 43 dans les SCA ST-. Les lésions sténosantes étaient majoritairement monotronculaires (45,3%) dans les SCA ST+ et bi ou tri tronculaires dans les SCA ST- (68,0%). Les lésions de type B1 étaient plus fréquentes dans les SCA ST- (62,8% versus 36,5%, p = 0,002). Les lésions les plus complexes de type C étaient plus fréquentes dans les SCA ST+ (17,8%), sans différence significative. La majorité des patients avait un score SYNTAX inférieur à 22 quel que soit le type de SCA (87,4% dans les SCA ST+ et 90,1% dans les SCA ST-).

Conclusion: les lésions coronaires dans les SCA sont majoritairement monotronculaires dans les SCA ST+ et plus diffuses dans les SCA ST- mais avec une proportion plus importante de coronaires angiographiquement normales. La prise en charge de ces lésions relève dans la majorité des cas de l'angioplastie coronaire.

Published
2019-03-05
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688