Evaluation des protocoles analgésiques pour la prise en charge de la douleur au cours de la lithotripsie extra corporelle

  • Kheireddine Mrad Daly Service d’Urologie, Hôpital La Rabta, Faculté de Médecine de Tunis, Université de Tunis, El Manar, Tunisie
  • Kays Chaker Service d’Urologie, Hôpital La Rabta, Faculté de Médecine de Tunis, Université de Tunis, El Manar, Tunisie
  • Sami Ben Rhouma Service d’Urologie, Hôpital La Rabta, Faculté de Médecine de Tunis, Université de Tunis, El Manar, Tunisie
  • Mohamed Ali Ben Chehida Service d’Urologie, Hôpital La Rabta, Faculté de Médecine de Tunis, Université de Tunis, El Manar, Tunisie
  • Yassine Ouanes Service d’Urologie, Hôpital La Rabta, Faculté de Médecine de Tunis, Université de Tunis, El Manar, Tunisie
  • Ahmed Sellami Service d’Urologie, Hôpital La Rabta, Faculté de Médecine de Tunis, Université de Tunis, El Manar, Tunisie
  • Yassine Nouira Service d’Urologie, Hôpital La Rabta, Faculté de Médecine de Tunis, Université de Tunis, El Manar, Tunisie
Keywords: Lithiases urinaires; lithotritie extracorporelle; échelle visuelle analogique

Abstract

La douleur ressentie au cours d'une séance de lithotritie extracorporelle (LEC) est le facteur limitant le plus important de cette technique. Le but de notre travail était de comparer l'efficacité des différents types d'analgésiques utilisés pour le contrôle de la douleur pendant les séances de LEC. Nous avons mené une étude prospective colligeant 300 patients présentant une lithiase urinaire justifiant un traitement par LEC. Les patients ont été répartis de façon randomisée en trois groupes: le groupe I, incluant 100 patients ayant reçu 2cc de sérum physiologique en IM ( inta musculaire) (placebo), le groupe II regroupant 100 patients ayant reçu 100mg de kétoprofène en IM tandis que le groupe III colligeant 100 patients ayant eu une application locale d'une crème contenant la lidocaïne et la prilocaïne. L'échelle visuelle analogique (EVA) a servi à évaluer la douleur à 10 minutes et à la fin de la séance. L'EVA moyenne à 10 minutes et à la fin de la LEC étaient respectivement de 3,7 et 4,91. Aucune différence significative n'a été trouvée entre les trois groupes concernant: les données épidémiologiques (âge, sexe, IMC, antécédents pathologies) et les caractéristiques du calcul (côté, taille, localisation, présence ou non de sonde double J). L'interruption précoce de la séance de LEC a été notée chez 11 patients du groupe I, avec une différence significative par rapport aux autres groupes (p=0,003). L'EVA à 10 minutes et à la fin de séance de LEC, était statistiquement plus élevée dans le groupe I par rapport aux groupes II et III (p < 0,001). Aussi, la LEC était nettement plus efficace dans les groupes (II et III) comparativement au groupe I (p<0,001). L'utilisation d'un traitement antalgique est nécessaire lors de la séance de lithotritie extracorporelle. Les deux molécules antalgiques évaluées ont montré un bon contrôle de la douleur ainsi qu'une augmentation de l'efficacité du traitement par lithotritie.

Published
2019-03-08
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688