Les syringomes

  • Fatima-Zahra Agharbi Hôpital Civil Tétouan, Tétouan, Maroc
Keywords: Syringomes; tumeurs; annexiels

Abstract

Les syringomes sont des tumeurs bénignes des annexes cutanées qui tireraient leur origine des canaux exocrines ou apocrines et qui affectent environ 1% de la population. Ils s'observent le plus souvent chez les femmes et prennent généralement la forme de papules molles de couleur chair ou légèrement jaunâtres à la paupière inférieure et à la partie supérieure des joues. Plus rarement, les syringomes s'observent ailleurs qu'au pourtour des yeux, soit au cou, aux aisselles, aux seins, à la portion inférieure de l'abdomen, aux cuisses et à l'aine. Au plan clinique, les syringomes se distinguent des xanthélasmas, des verrues ou des cancers par leur caractère monomorphe et leur distribution régulière; le diagnostic est confirmé par biopsie dans les cas douteux. À l'examen histologique, les syringomes se reconnaissent facilement par la présence de canaux sudoripares ayant la forme de virgules dans le derme. Même si les syringomes sont bénins, leur apparence peut être gênante pour les patients. Les options thérapeutiques, étayées pour la plupart par de petites séries et rapports de cas, incluent l'excision chirurgicale, l'électrodessication et curetage, l'exfoliation chimique, la cryochirurgie et le traitement au laser. Toutefois, comme ces tumeurs sont profondément ancrées dans le derme, tous les traitements sont associés à un risque substantiel de récurrence et peuvent entraîner des cicatrices et des changements pigmentaires. Nous rapportons l'observation d'une patiente de 40 ans sans antécédents qui présentait des papules couleur chair péri-orbitaires dont l'étude histologique était en faveur de syringomes.

Published
2019-04-18
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688