Une lesion cutanée persistante non cicatricielle depuis 3 ans: le pyoderma gangrenosum

  • Michel Assane Ndour Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
  • Djiby Sow Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
  • Demba Diedhiou Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
  • Fabrice Senghor Service d’Anatomopathologie, Centre Hospitalier Aristide le Dantec, Sénégal
  • Muriel Diembou Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
  • Moustapha Diouf Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
  • Awa Faye Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
  • Ibrahima Mané Diallo Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
  • Ahmed Limane Barrage Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
  • Léa Marie Kabou Service d’Hématologie, Centre Hospitalier Aristide le Dantec, Sénégal
  • Maimouna Ndour Mbaye Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
  • Anna Sarr Service de Médecine Interne, Centre Hospitalier Abass Ndao, Sénégal
Keywords: Pyoderma gangrenosum; dermatose neutrophilique; hyperleucocytose

Abstract

Le pyoderma gangrenosum (PG) est une dermatose neutrophilique non infectieuse rare souvent méconnue. Il se présente généralement par des ulcérations cutanées inflammatoires, très douloureuses et d'évolution rapide. Il est fréquemment retrouvé dans un contexte de néoplasie, de pathologies inflammatoires digestives, rhumatologiques et/ou hématologiques. Son diagnostic est très souvent tardif après de multiples échecs thérapeutiques. Nous rapportons un cas de pyoderma gangrenosum dont le diagnostic n'a pas été criant. Un patient a été admis dans notre service pour une lésion dermatologique persistante et d'évolution défavorable malgré les débridements et l'administration d'antibiotiques. Il était suivi pour un cancer de la prostate, une hypertension artérielle et un asthme. Du fait des anomalies biologiques observées telles qu'une hyperleucocytose à polynucléaires neutrophiles avec myélémie à myélocytes et métamyélocytes, sans blastose sanguine et une anémie normochrome normocytaire, une leucémie myéloïde chronique a été évoquée chez ce patient. Elle a par la suite été infirmée devant les différents examens complémentaires non concluants. C'est ainsi que le diagnostic de PG a été évoqué et confirmé à l'examen anatomopathologique montrant un aspect histopathologique d'un tissu de granulation concordant avec un pyoderma gangrenosum et une absence de signe histologique de malignité. L'institution d'un traitement à base de corticothérapie a abouti à la guérison.

Published
2019-04-23
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688