Prévalence de l’hypotension orthostatique et ses facteurs favorisants chez les hypertendus noirs africains traités

  • S Baragou
  • M Pio
  • S Pessinaba
  • D Redah
Keywords: Hypotension orthostatique, Hypertension artérielle, Afrique subsaharienne, Togo

Abstract

Introduction: Le but de cette étude était de déterminer la prévalence de l’hypotension orthostatique (HO) chez les hypertendus noirs africains traités, et rechercher ses facteurs favorisants.
Méthodes: Il s’est agi d’une étude prospective transversale menée du 1er février 2007 au 31 janvier 2009 à la clinique cardiologique du CHU Campus de Lomé, incluant des patients régulièrement traités pour hypertension artérielle. La pression artérielle et la fréquence cardiaque étaient mesurées en décubitus dorsal puis immédiatement en orthostatisme (1ère et 3ème minutes).
Résultats: Sur une population de 394 patients hypertendus traités, 81 cas d’HO (20,5 %) ont été observés dont 53 (65,4 %) étaient symptomatiques. Il s’agissait de 188 femmes (49,2%) et de 206 hommes (50,8%). L’âge moyen des hypertendus était de 53,4 ans ± 11,2 avec des extrêmes de 26 ans et de 81ans. Les patients ayant présenté une HO avaient un âge moyen significativement plus élevé : 60 ans contre 51 ans chez les autres (p= 0,01). L’HO était plus fréquente chez les patients traités par antihypertenseurs centraux, les patients ayant présenté un accident vasculaire cérébral, les diabétiques, les obèses.
Conclusion: L’hypotension orthostatique est fréquente chez les hypertendus noirs africains traités. Il faut la rechercher systématiquement chez tous les hypertendus surtout mal contrôlés car elle peut être non seulement un facteur de mauvaise observance thérapeutique, mais aussi un facteur de risque cardiovasculaire indépendant.
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688