Association noma aigu – VIH – malnutrition sévère chez l’enfant: à propos de 2 cas

  • Toni Kasole Lubala
  • Augustin Mulangu Mutombo
  • Kabiriko Olivier Mukuku
  • Makinko Paul Ilunga
  • Mick Pongombo Shongoya

Abstract

Les auteurs rapportent deux cas de Noma aigu. L’un d’eux ayant une présentation clinique et topographique d’un noma neonatorum observé chez un enfant congolais de 3 ans, VIH séropositif au stade clinique et biologique IV (malnutrition sévère et taux de CD4 à 6%). Les lésions auraient été favorisées par une gingivo-stomatite à Candida albicans. L’écouvillonnage naso-pharyngé réalisé après le début de l’antibiothérapie n’a pas mis en évidence de germe. Dans le cas numéro 2, la progression des lésions a pu être maitrisée grâce à une antibiothérapie à large spectre faite de cefotaxime et métronidazole. Une prise en charge nutritionnelle au F75 puis F100 a été administrée avec succès. Dans le premier cas, le patient est décédé.

Pan African Medical Journal 2012; 13:1

Author Biographies

Toni Kasole Lubala
Service de Pédiatrie Générale de l’Hôpital Général de Référence Jason Sendwe de Lubumbashi, RDC
Augustin Mulangu Mutombo
Service de Pédiatrie Générale de l’Hôpital Général de Référence Jason Sendwe de Lubumbashi, RDC
Kabiriko Olivier Mukuku
Service de Pédiatrie Générale de l’Hôpital Général de Référence Jason Sendwe de Lubumbashi, RDC
Makinko Paul Ilunga
Service de Pédiatrie Générale de l’Hôpital Général de Référence Jason Sendwe de Lubumbashi, RDC
Mick Pongombo Shongoya
Service de Pédiatrie Générale de l’Hôpital Général de Référence Jason Sendwe de Lubumbashi, RDC
Published
2013-02-22
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688