PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les pneumopathies aigues du nourrisson en Côte d'Ivoire: apport de la radiographie thoracique dans la recherche étiologique et la prise en charge précoce

Kouamé Nágoran, Anne-Marie Nágoan-Domoua, Sétchéou Alihonou, Anhum Nicaise Konan

Abstract


Introduction: Identifier les tableaux radio-cliniques actuels des pneumopathies aiguës du nourrisson rencontrés en Côte d'Ivoire et démontrer le rôle de la radiographie thoracique dans leur prise en charge. Méthodes: Etude rétrospective de 24 mois ayant concerné l'analyse de 165 radiographies thoraciques (RT) de face réalisées chez des nourrissons âgés de 1 à 24 mois, hospitalisés dans le service de pédiatrie du CHU de Yopougon (Abidjan-Côte d'Ivoire) pour pneumopathies aigues. Les éléments épidémio-cliniques, thérapeutiques et évolutifs ont été obtenus à partir du dossier médical des nourrissons.. Résultats: L'âge moyen des nourrissons était de 9 mois avec des extrêmes entre 3 et 22 mois. Le sex-ratio était égal à 1,2. Les syndromes radiographiques étaient dominés par le syndrome alvéolaire (70,3%) suivi par l'association syndrome alvéolaire-syndrome bronchique (29,7%). Les signes radiographiques de gravité étaient présents dans 61,8 %. Les entités radio-cliniques étaient représentées par les pneumopathies massives (32,7%), la pneumonie franche lobaire aigue (4,2%), les abcès du poumon (7,3%), les staphylococcies pleuro-pulmonaires (4,2%), les pleuro-pneumopathies (13,3%), le pyo-pneumothorax (4,9%), les broncho-pneumopathies (29,7%) et la primo-infection tuberculeuse (3,7%). Conclusion: A travers la mise en parallèle des entités radio-cliniques avec les éléments épidémiologiques et cliniques, la RT a permis de préjuger de l'étiologie des pneumopathies et de mettre en route immédiatement le traitement spécifique. A l'ère de la pandémie du VIH-SIDA, cette étude montre que la tuberculose pulmonaire est paradoxalement l'entité radio-clinique la plus rare.

Pan African Medical Journal 2012; 13:11



AJOL African Journals Online