PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Pan African Medical Journal

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Tuberculose pelvi-péritoneale pseudotumorale: à propos de quatre cas

Hanane Saadi, Nissrine Mamouni, Sanaa Errarhay, Chahrazed Bouchikhi, Abdelaziz Banani, Hicham Ammor, Nadia Sqalli, Siham Tizniti, Karim Benmajdoube, Khalid Maazaze, Hind Fatmi, Afaf Amarti

Abstract


La tuberculose pelvienne pseudo tumorale est une maladie infectieuse curable. Son tableau clinique est souvent trompeur simulant une tumeur ovarienne ou tubaire. Le but de notre travail est de préciser les caractéristiques cliniques, biologiques et radiologiques de cette pathologie et sa prise en charge. Nous rapportons une étude rétrospective à propos de quatre observations. L'âge moyen de nos patientes est de 24 ans (16 ans, 40 ans), trois parmi elles étaient célibataires. Le motif de consultation est dominé par les douleurs abdominopelviennes chroniques. Les résultats des explorations radiologiques (échographie pelvienne associé à la TDM ou IRM pelvienne) ont été en faveur d'une tumeur ovarienne dans trois cas et d'un hydrosapinx bilatéral pour un cas. L'ascite a été présente dans tous les cas. Le dosage de la Ca 125 a été élevé. La prise en charge a été l'exploration chirurgicale soit par c'lioscopie ou laparotomie. Deux cas ont bénéficié seulement des biopsies et deux patientes ont eu une salpingectomie bilatérale devant l'aspect pseudo tumoral très suspect. L'étude histologique a confirmé des lésions graulomateuses avec nécrose caséeuse. Le traitement par les antibacillaires a été instauré selon le protocole 2ERHZ/ 4RH. La tuberculose pelvienne pseudo tumorale est l'apanage de la femme jeune. Son pronostic est lié à l'infertilité séquellaire.

Pan African Medical Journal 2012; 13:52



AJOL African Journals Online