Traitement préventif intermittent à la sulfadoxine – pyriméthamine du paludisme chez les femmes enceintes: efficacité et observance dans deux hôpitaux urbains du Burkina Faso

  • Sanata Bamba
  • Adama Séré
  • Rodrigues Nikiéma
  • Tinto Halidou
  • Blandine Thiéba
  • Blami Dao
  • Robert Tinga Guiguemdé

Abstract

Introduction: La présente étude prospective se propose dévaluer l’efficacité thérapeutique du traitement préventif intermittent à la sulfadoxine - pyriméthamine et son observance chez la femme enceinte dans deux hôpitaux urbains au Burkina Faso. Méthodes: Chaque femme répondant aux critères d’inclusion a été soumise à un questionnaire pour la collecte des données socio - démographiques et des renseignements sur la grossesse. A l’accouchement, une apposition placentaire a été réalisée systématiquement. La lecture a été faite au microscope à lobjectif 100 à immersion. Résultats: Au total, 542 femmes ont été incluses avec un âge moyen de 26,0 ± 6,45 ans (extrêmes 13- 43 ans). Le taux de couverture du TPI à la sulfadoxine- pyriméthamine a été de 80%. Le taux d’infestation placentaire a été de 4,7 %. Il a diminué avec le nombre de dose de traitement préventif intermittent. Il a augmenté cependant de juillet à octobre. De 42,9% en octobre, il a diminué significativement à 9,5% en novembre (p<0,05). Le taux global de bonne d'observance a été de 55%. Il a augmenté avec l'âge (p<0,05). Conclusion: Le taux de couverture de la sulfadoxine - pyriméthamine a été de 80%. Ce résultat est en conformité avec les objectifs du plan stratégique 2006-2010 de lutte contre le paludisme au Burkina Faso, qui préconisait un taux de couverture en sulfadoxine - pyriméthamine de 80% pour 2010. L’augmentation de la fréquence d’infestation de juillet à octobre, serait liée à la recrudescence de la transmission palustre pendant la saison des pluies (mai-octobre).

Pan African Medical Journal 2013; 14: 105

Author Biographies

Sanata Bamba
Laboratoire de Parasitologie-Mycologie, Institut supérieur des sciences de la santé, Université polytechnique de Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
Adama Séré
Unité de formation et de recherche en sciences de la santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Rodrigues Nikiéma
Unité de formation et de recherche en sciences de la santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Tinto Halidou
Institut de recherche en sciences de la santé, Bobo –Dioulasso, Burkina Faso
Blandine Thiéba
Unité de formation et de recherche en sciences de la santé, Université de Ouagadougou, Burkina Faso
Blami Dao
Laboratoire de Parasitologie-Mycologie, Institut supérieur des sciences de la santé, Université polytechnique de Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
Robert Tinga Guiguemdé
Laboratoire de Parasitologie-Mycologie, Institut supérieur des sciences de la santé, Université polytechnique de Bobo-Dioulasso, Burkina Faso
Published
2013-05-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1937-8688