PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Revue de Médecine et de Pharmacie

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Présentation clinique, biologique et facteurs de risque du Carcinome hépatocellulaire : une étude Cas-Témoins à Yaoundé au Cameroun

D Noah Noah, G Nko'ayissi, F Ankouane Andoulo, SAF Eloumou Bagnaka, E Ndoye, R Njouom

Abstract


Introduction : En Afrique subsaharienne et en Asie du sud-est l’hépatite virale B représente le principal facteur  de risque du carcinome hépatocellulaire. Cette infection virale sévit de façon endémique, avec une prévalence supérieure à 8%. Le but de cette étude était de déterminer les aspects clinico-biologiques et les facteurs de  risque du carcinome hépatocellulaire en contexte camerounais.

Patients et Méthodes : Il s’agissait d’une étude cas-témoin réalisée à l’hôpital central de Yaoundé en  collaboration avec le Centre Pasteur du Cameroun du 1er septembre 2012 au 31 mai 2013. Etait inclus comme cas tout patient présentant un ou plusieurs nodules suspects de carcinome hépatocellulaire à l’échographie du  foie et/ou AFP>200ng/ml. Etait inclus comme témoins, les patients ayant un foie non nodulaire et ayant un taux d’AFP<12ng/ml. Pour chaque cas, un témoin lui était apparié en sexe et en âge avec un écart de ± 5ans. Le  recrutement a été fait de façon consécutive.

Résultats : Au total 40 cas et 40 témoins appariés ont été inclus dans l’étude avec un sexe ratio de 1,68 en faveur des hommes. L’âge moyen était de 41± 5 ans chez les cas contre 40ans chez les témoins. Les  antécédents de transfusion étaient retrouvés chez 17,5% des cas (n=7) contre 5% (n=2) de témoins (p<0,05).  La notion de scarification était observée chez 67,5% des cas (n= 27) contre 37,5% (n=16) des témoins (p<0,01). La présence d’un antigène HBs était retrouvée chez 82,5% des cas (n=33) contre 62,5% (n=25) des témoins (p< 0,03).Tous ces facteurs restaient associés significativement à la présence de CHC après analyse multi-variée. Il n’y avait pas de différence significative entre les cas et les témoins par rapport à l’exposition au virus de  l’hépatite C.

Conclusion : L’infection par le virus de l’hépatite B reste l’un des principaux facteurs de risque du carcinome hépatocellulaire au Cameroun.

Mots clés : VHB ; facteurs de risque; cliniques ; biologiques ; Yaoundé.

 

Background: The hepatitis B virus is the main risk factor for hepatocellular carcinoma in sub- Saharan Africa and Southeast Asia. This viral infection is endemic, with a prevalence rate over 8%. The aim of this study was to  determine the risk factors of hepatocellular carcinoma and the epidemiological and clinical aspects in the Cameroonian context.

Patients and Methods: This was a prospective case-control study conducted in the Yaounde Central Hospital and the Centre Pasteur of Cameroon from 1st September 2012 to 31 May 2013. Was included as cases all patients with one or more suspicious nodules of HCC by ultrasound of the liver and / or AFP> 200 ng / ml. Was included as controls, patients with nonnodular liver and having AFP rate <12ng / ml. For each case, there was a matching control with regard to sex and age, with a difference of ± 5 years. Recruitment was carried out accordingly.

Results: A total of 40 cases and 40 controls were included in the study with a sex ratio of 1.68 in favor of men. The mean age was 41 ± 5 years for cases against 40 years for the controls. The history of transfusion were found in 17, 5% of cases (n = 7) against 5% (n = 2) (p <0.05). The notion of the scarification was found in 67.5% of cases (n = 27) against 37.5% (n = 16) of controls (p <0.01). The presence of HBsAg was found in 82.5% of  cases (n = 33) against 62.5% (n = 25) of controls (P <0.03). All these factors remained significantly associated with the presence hepatocellular carcinoma after multivariate analysis. There was no significant difference between the case and the controls in relation to exposure to hepatitis C.

Conclusion: Hepatitis B virus infections and the main modes of transmission of this virus are the main risk factors of hepatocellular carcinoma in Cameroon.

Keywords: HBV; HCV; risk factors; Yaounde.

 

Article in French.




AJOL African Journals Online