Substituts osseux, effet de leur utilisation dans le maintien du volume osseux post-extractionnel

  • Jules Julien Ndjoh
  • Himelda Diffo
  • Laurence Essama Eno Belinga
  • Charles Bengondo
Keywords: résorption osseuse, β-tricalcique phosphate, extraction dentaire.

Abstract

English Title: Bone Substitutes, effect of their use in maintaining post-extraction bone volume

Introduction: Le maintien du volume osseux, de l'épaisseur et de la hauteur des crêtes alvéolaires à la suite des extractions représente un défi quotidien pour les médecins bucco-dentaires. En effet, la résorption osseuse associée aux extractions dentaires peut occasionner des changements morphologiques réduisant la stabilité de la prothèse dentaire. Ainsi, la mise en place des substituts osseux dans les alvéoles après extraction dentaire permettrait de limiter cette résorption osseuse, améliorant ainsi la stabilité et le rendu esthétique de la prothèse dentaire. Le but de ce travail était d’évaluer l’effet des substituts osseux dans le maintien du volume osseux crestal suite aux extractions dentaires. 

Méthodologie : Nous avons conduit un essai clinique randomisé contrôlé en simple aveugle chez 26 patients présumés sains (sans antécédents médicaux connus). L’intervention a consisté en une extraction puis substitution osseuse par betatricalcique phosphate (β-TCP) pour le groupe test (n=14) et extraction seule pour le groupe contrôle (n=12). Les critères de jugement étaient les variations,
après 3 mois et 6 mois, des hauteurs verticales mésiales et distales, mesurées par radiographie intrabuccale numérique.

Résultats : Six mois après la substitution osseuse, on observe dans le groupe extraction + β-TCP une augmentation des hauteurs verticales mésiales de 0,35 [(-0,22) – (2,37)] mm et dans le groupe extraction seule une variation de -2,70 [(-3,67) – (1,77)]. Les variations entre les groupes test et control étaient significativement différentes (p=0,050). Similairement, les hauteurs verticales distales variaient de 0,60 [(-0,37) – (2,00)] mm pour le groupe extraction + β-TCP et de -1,30 [(-2,67) – (0,75)] mm pour le groupe control avec une différence non significative entre ces deux variations (p=0,076). 

Conclusion : Dans la population étudiée, l'utilisation du substitut osseux favorise la régénération osseuse. En effet, cet effet  ostéogénique du β-tricalcique phosphate s’explique par la stimulation de la croissance des vaisseaux et la colonisation du β-tricalcique phosphate par du tissu conjonctif, graduellement remplacé par l’os tandis que débute parallèlement la résorption de la céramique.

Mots clés : résorption osseuse, β-tricalcique phosphate, extraction dentaire.

Published
2021-03-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2410-8936
print ISSN: 2226-2903