Prevalence and predictive risk factors of surgical site infection following orthopaedic surgery in Yaoundé

  • Pius Fokam
  • Aimé Mvodo
  • Eone Handy
  • Théophile Chunteng Nana
  • Marcelin Ngowe Ngowe

Abstract

Introduction: Surgical Site Infection (SSI) is one of the most serious complications following orthopaedic surgery. It often requires surgical revision, prolong hospital stay and increase patient health care cost. Despite this, only few studies have been conducted in Cameroon. Therefore, we conducted this study to determining prevalence and identify risk factors of SSI in patient who underwent orthopaedic surgery in two public hospitals in Yaoundé.
Materials and methods: This was a 5 year hospital-based retrospective analytic study. We reviewed files of all the patients who underwent orthopaedic procedure at the surgical units of the Central Hospital (CH) and First Region Military Hospitals (FRMH) in Yaoundé from January 2015 to December 2019. Patient sociodemographic characteristics; comorbidities; clinical presentation on admission and perioperative care were analysed. Risk factors for SSI were determined using univariate analyses and multivariate logistic regression.
Results: A total of 493 files of patients were reviewed. Of these, 51 had SSI giving a prevalence rate of 10.3 % of SSI. The infections were superficial in 66.7 % (34/51). Open reduction internal fixation (ORIF) being most common surgical procedure was associated with SSI of 66.7 % (34 of 51). In multivariate analysis, SSI was significantly associated with HIV infection (AOR= 3.0[2.3-3.6], P=0.011), duration of preoperative admission > 7 days (AOR=3.1[1.9-4.1], P=0.003), ASA score>II (AOR=1.28[1.6-3.1], P= 0.045) and use of drains (AOR =2.5[1.6- 4.1], P=0.0025).
Conclusion: The prevalence of SSI following OS was relatively high in our study. ORIF was the most common surgical procedure associated with infection. HIV-infection, duration of preoperative admission, ASA score >II and use of drain were the most significant factors associated with SSI. Patients with comorbidities or requiring drainage need a special attention.

 

English title: Prévalence et facteurs de risque prédictifs d’infection du site chirurgical suite à une chirurgie orthopédique à Yaoundé 

Introduction: L’infection du site opératoire (ISO) est une infection associée aux soins survenant dans les 30 jours qui suivent l’intervention ou l’année en cas de mise en place d’un implant, d’une prothèse ou d’un matériel prothétique. Cependant, les données les ISO sont rare au Cameroun. Le but étant de déterminer la prévalence et les facteurs de risque des infections du site opératoire dans deux hôpitaux publics de Yaoundé. Matériel et méthodes: Il s’agit d’une étude rétrospective en milieu hospitalier réalisée dans deux services chirurgie orthopédique et traumatologique de l’hôpital central et militaire de Yaoundé sur cinq ans allant du 1er Janvier 2015 au 31 Décembre 2019. Nous avons inclus les dossiers de tous des patients opérés pour une pathologie de traumatologie et/ou orthopédie. Nous avons utilisé un questionnaire préalablement évalué et structuré pour rassembler les données. Les données étaient analysées sur SSPS. Une analyse uni variée et multivariée étaient utilisés pour déterminer les facteurs de risque associé. Les résultats statistiques étaient considérables avec une valeur de p < 0.05.
Résultats: Durant le période d’étude, 493 dossiers ont été inclus. La prévalence globale des ISO de notre étude était de 10.3 % (51 de 493). Parmi les ISO, 61 % (31 sur 51) étaient superficielles L’ostéosynthèse par fixateur interne (OFI) était le type de chirurgie la plus associer au ISO 66.7% (34 sur 51). L’analyse multivarié nous avons remarqué que les facteurs tel que l’infection à VIH (ORA= 3.0, P=0.011), durée préopératoire > 7 jours (ORA=3.1, P=0.003), score de ASA >II (ORA=1.28, P= 0.045), utilisation d’un drain (ORA =2.5, P=0.0025) étaient indépendamment associe aux OSI.
Conclusion: Notre étude a montré une prévalence élevé des ISO. OFI le type de chirurgie la plus associer au ISO. Le VIH, la durée préopératoire > 7 jours, score de ASA >II et l’utilisation d’un drain étaient les facteurs de risque identifié. Il est nécessaire de porter une attention particulière chez les patients avec des comorbidités et ceux possédant un drain.

Published
2022-02-25
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2410-8936
print ISSN: 2226-2903