Agression renale aigue secondaire a une intoxication au paraquat: A propos de deux cas a L’hopital general de Douala

Acute kidney injury due to paraquat intoxication: Two Cases Report at Douala General Hospital

  • F. M. H. Danielle
  • B. N. Winnie
  • M. O. Charles
  • N. Joelle
  • D. T. Anastase
  • M. Hugo
  • M. Yacouba
  • L. N.Henri
  • H. Marie-Patrice
Keywords: Paraquat, Intoxication, Agression Rénale Aigue, Décès, Cameroun

Abstract

Introduction: Le paraquat, plus connu sous le nom de Gramaxone, est un herbicide couramment utilisé au Cameroun. Sous d’autres cieux, il a été largement incriminé dans les tentatives de suicide avec une très forte létalité. A notre connaissance aucune agression rénale aigue par intoxication au paraquat n’a été décrite dans le pays.
Observation: Nous rapportons deux observations d’intoxication fatale au paraquat suite à des ingestions à visée suicidaire chez des adolescentes de 14 et 18 ans. L’agression rénale aigue a été identifiée devant une baisse de la diurèse 1 à 5 jours après l’ingestion de paraquat. En plus des lésions digestives érosives, une cytolyse hépatique et une atteinte pulmonaire étaient décrites dans les 2 cas. La première patiente est décédée après 3 semaines, probablement d’une fibrose pulmonaire et la deuxième au 3e jour dans un tableau de défaillance multiviscérale.
Conclusion: L’intoxication au paraquat par ingestion volontaire existe dans notre contexte. Elle peut être fatale et se complique fréquemment d’une agression rénale aigue. Les autorités devraient mettre en place une procédure harmonisée de gestion des intoxications par les pesticides, créer un système de toxicovigilance et mener des actions préventives.

Mots-clés: Paraquat, Intoxication, Agression Rénale Aigue, Décès, Cameroun

Background: Paraquat, or Gramaxone, is a usual herbicide in Cameroon. Elsewhere, it has been widely blamed in suicide attempts with extremely lethality. To our knowledge, no acute kidney injury secondary to paraquat poisoning has been reported in the country.
Result: We are reporting two observations of fatal intoxication to paraquat due to voluntary ingestion in two female teenager of 14 and 18 years old. Acute kidney injury was identified in both cases after 1 to 5 days by urine decrease. Both presented with digestive lesions, liver cytolysis and pulmonary Involvement. The first girl died within 3 weeks, probably because of pulmonary fibrosis while the second girl died 3 days after ingestion in a context of multi organ failure.
Conclusion: Paraquat intoxication due to voluntary ingestion exist in our context. It can be fatal and acute kidney disease is a common complication. Authorities are called to set up a harmonized pesticide-poisoning management procedure, create a toxicovigilance system and assure preventive actions.

Keywords: Paraquat, Intoxication, Acute Kidney Injury, Death, Cameroon.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2410-8936
print ISSN: 2226-2903