Implicabilité des hépatites virales chroniques B et C dans la mortalité globale à l’hôpital central de Yaoundé – Cameroun

  • DH Noah
  • FN Sack
  • F Ankouane
  • GP Ngaba
  • FM Ghomsi
  • SAF Eloumou
  • MB Sida
Keywords: hépatites B C, implicabilité, mortalité, Yaoundé-Cameroun

Abstract

Les complications liées aux hépatites virales chroniques B et C telles que la cirrhose du foie, le carcinome hépatocellulaire jouent un rôle important dans la morbidité et la mortalité au Cameroun. Le but de cette étude était de déterminer l’implicabilité des hépatites chroniques dans la mortalité globale enregistrée au service de médecine interne de l’Hôpital Central de Yaoundé (HCY). Matériels et méthode: Il s’agit d’une étude rétrospective sur 11 ans menée à l’Hôpital central de Yaoundé.. L’étude a porté sur l’examen des dossiers médicaux des patients décédés en hospitalisation. Seuls les dossiers des patients porteurs d’une hépatite virale chronique B ou C confirmé au laboratoire étaient analysés dans le cadre de l’étude. Etaient exclus, les dossiers médicaux incomplets (sans identification et  sans résultats biologiques). Résultats: Sur 5131 dossiers examinés, 194 (3,78%) concernaient des patients porteurs d’une hépatite virale chronique. L’âge moyen était de 49 ans, la tranche d’âge de 25 à 34 ans (23,20%) était la plus représentée, 124 patients (2,41%), 54 patients (1,05%) et 16 patients (0,31%) avaient des complications liées respectivement à une hépatite chronique B, C et à une co-infection B et C. Conclusion : L’implicabilité des hépatites chroniques B et C dans la mortalité globale à l’Hôpital central de Yaoundé est de 3,78%. Cette valeur est bien en dessous des autres affections virales telles que le VIH-Sida.

Mots clés : hépatites B C, implicabilité, mortalité, Yaoundé-Cameroun

Published
2013-12-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2410-8936
print ISSN: 2226-2903