Main Article Content

Potentiels aire de culture du karité (<i>Vitellaria paradoxa C.F Geartnspp paradoxa</i>) au Togo


Atakpama Wouyo
Abalo-SamaGnimdou Justine
Egbelou Hodabalo
Gouwakinnou Gérard Nounagnon
Dimobe Kangbéni
Samarou Moussa
Batawila Komlan
Akpagana Koffi

Abstract

Le karité (VitellariaparadoxaC.F. Gaertn. ssp. paradoxa) est une espèce d’importance socio-économique. La présente étude est une contribution à la gestion durable du karité au Togodans le contexte du changement climatique. Spécifiquement, il s’agit de : (i) modéliser la distribution actuelle des  habitats potentiels actuels à la culture et à la conservation de l’espèce, (ii) évaluer l’influence du changement climatique sur l’espèce à l’horizon 2055 et (iii) déterminer les zones de priorisation de sa conservation et de sa mise en culture au Togo. La modélisation de la distribution potentielle actuelle et future  est basée sur le modèle d’entropie maximal. La modélisation de l’habitat est réalisée avec 23 variables environnementales et 3 092 points de présence de  l’espèce. Le logiciel Zonation a permis d’hiérarchiser les habitats prioritaires. Le nombre de mois secs est la variable environnementale ayant le plus  contribué (56,60 %), suivie des variables édaphiques (10,40 %) et des précipitations annuelles (9,7 %). Sous le modèle actuel, 69,62 % du territoire togolais  (zones de climat soudano-guinéen) sont très favorables au développement du karité. Une régression de 6,41 % et 26,03 % des zones très favorables selon  les scénarii RCP 4.5 et RCP 8.5 est prédite à l’horizon 2055. Les zones écologiques I, II et III devraient être priorisées dans les politiques de  reboisement du karité afin d’optimiser les efforts et rendre durables les chaines de valeur du karité. Shea butter tree (VitellariaparadoxaC.F. Gaertn.  ssp.paradoxa) is aimportant socio-economic tree species. This study is a contribution to the sustainable management of shea butter tree in Togo facing  climate change. Specifically, it aims at: (i) identifying the current potential habitat of the species, (ii) forecasting the impact of climate change on the  sustainability of the species by 2055, and (iii) determining the priority areas for its management and vulgarization in Togo. The potential suitable habitat  and the impact of climate change by 2050 according to scenarios RCP 4.5 and RCP 8.5 were done based on MaxEnt algorithm. Habitats were predicted  using 23 environmental variables and 3 092 occurrences. Zonation software was used to model priority habitats. The number of dry months is the  environmental variable that contributed the most (56.60%), followed by the edaphic variables (10.40%) and the annual precipitation (9.7%). Under the  current model, 69.62% of global stand of Togo (sudano-guinean areas) was predicted as very favourable. Models predict the hight favourable habitat  regression of 6.41% and 26.03% respectively with RCP 4.5 and RCP 8.5by 2055. The ecological zones I, II, and III could to be prioritized for the  conservation and vulgarization of shea trees in order to optimize efforts and sustain the shea tree chain values.

     View our Diamond Open Access Survey (closes on February 29, 2024)


Journal Identifiers


eISSN: 2352-9717
print ISSN: 1111-4924