Réseaux sociaux et système semencier igname au Nord Bénin

  • MN Baco
  • IM Moumouni
  • L Idrissou
  • J Egah
  • RC Tossou

Abstract

La compréhension des systèmes semenciers constitue une préoccupation majeure dans la mesure où l’accès aux semences conditionne la production agricole. La présente étude s’est focalisée sur l’analyse du système semencier paysan de l’igname (Dioscorea cayenensis-rotundata) au Nord-Bénin, avec pour objectif, la compréhension des règles paysannes qui régissent les échanges variétaux en vue d’améliorer les performances du système de production de l’igname. Les enquêtes ont été conduites dans les communes de Tchaourou et de Sinendé. Une méthodologie plurielle, associant des techniques quantitatives, et, surtout, qualitatives, a été adoptée. Le don, l’achat et le troc de variétés sont les principales formes spécifiques de circulation des variétés. Les structures sociales servant de base à la circulation et à la transmission des semences identifiées sont : l’héritage, l’entraide, le mariage, la migration et le marché. L’analyse de ces formes d’échanges spécifiques pour la circulation des semences a permis de proposer une modélisation des modes d’échanges variétaux. L’étude révèle que les réseaux sociaux peuvent  servir de vecteurs dans la diffusion de nouvelles variétés issues de la recherche, dans des espaces socialement et géographiquement proches du Nord-Bénin. Les échanges paysans de semences obéissent plus à des règles collectives, instituées par la tradition, qu’à des logiques ou stratégies individuelles.

Mots clés : Agrobiodiversité, Bénin, igname, réseau social, semence, système.

Published
2014-09-02
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-2288