PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Agronomie Africaine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les hybridations interspecifiques dans le genre Phaseolus : selection des genotypes compatibles et caracterisation des hybrides interspecifiques

S Silue, IJ Fofana, N Diarrassouba, A Toussaint, G Mergeai, JP Baudoin

Abstract


La réussite de l’introgression de caractères utiles chez le haricot commun P. vulgaris à partir des deux espèces P. coccineus et P. polyanthus dépend en partie des génotypes utilisés. Ce travail vise à identifier des génotypes de Phaseolus compatibles lors des hybridations interspécifiques et à identifier les hybrides issus des croisements entre P. vulgaris utilisé comme parent mâle et les deux autres espèces utilisées comme parents femelles. Dans les croisements P. coccineus x P. vulgaris, le taux de gousses avortées audelà de 8 JAP est d’environ 12 %. Quatre gousses supposées hybrides ont été obtenues. Pour les hybridations P. polyanthus x P. vulgaris, le taux de gousses avortés au-delà de 8 JAP est d’environ 18 % et une seule gousse supposée hybride a été produite. Les hybrides issus des deux combinaisons interspécifiques ont été mis en évidence au moyen de caractères morphologiques et grâce à un marqueur moléculaire microsatellite. Les génotypes retenus pour leur bonne aptitude à la combinaison, en tenant compte des taux d’avortement au-delà de 8 JAP, sont les suivants : NI637 et G21245 pour P. vulgaris, NI889 et NI16 pour P. coccineus, NI1015 et G35348 pour P. polyanthus.

 

Mots clés : Phaseolus, hybridations interspécifiques, caractères morphologiques, marqueur microsatellite (SSR).


INTERSPECIFIC HYBRIDIZATIONSWITHIN THE GENUS Phaseolus

Successful introgression of useful traits in common bean P. vulgaris from the two species P. coccineus and P. polyanthus depends in part to genotypes used. This work aims to identify genotypes of Phaseolus compatible during interspecific crosses and to identify hybrids from crosses between P. vulgaris used as male parent and the other two species used as female parents. In crosses P. coccineus x P. vulgaris, the rate of pod abortion 8 days after pollination (DAP) is around 12 %. Four putative hybrid pods were obtained. For hybridizations P. polyanthus x P. vulgaris, the rate of pod abortion 8 DAP is around 18 % and one putative hybrid pod was produced. The hybrid nature of one plant from each interspecific combination was confirmed using morphological characters and one microsatellite molecular marker. Genotypes selected for good combining abilities, considering pod abortion rates 8 DAP are NI637 and G21245 for P. vulgaris, NI889 and NI16 for P. coccineus, NI1015 and G35348 for P. polyanthus.

Keywords : Phaseolus, interspecific hybridizations, morphological characters, microsatellite marker (SSR).




AJOL African Journals Online