PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Agronomie Africaine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Variabilite spatiale des rendements du riz en systeme de riziculture intensive (SRI) en zone office du Niger au Mali

M. Bagayoko, G. Traore, O. Samake

Abstract


Une étude exploratoire a été menée de 2009 à 2013 en vue d’évaluer la faisabilité technique du Système de Riziculture Intensive (SRI) dans cinq localités de l’Office du Niger. Le protocole expérimental comprenait 3 traitements : pratique paysanne avec la dose recommandée de fumure minérale (T1) ; méthode SRI avec 10 tonnes de fumier plus la dose d’engrais recommandée (T2) et méthode SRI avec 10 tonnes de fumier et la moitié de la dose vulgarisée de fumure minérale (T3). En plus, deux essais factoriels comprenant les combinaisons fumier X azote et phosphore X azote ont été conduits en station. Durant les 3 années d’étude, les rendements ont varié entre 4,5 et 10 t ha-1 et plus avec la méthode SRI et entre 3 et 8t ha-1 avec la méthode conventionnelle. En outre, une relation positive entre les pratiques de gestion des cultures et les rendements en milieu paysan a été observée. Il en a été de même pour les rendements et les facteurs sol notamment N et P. Dans près de 50 % des cas, la variabilité des rendements pouvait être expliquée par des pratiques culturales, et de gestion de la fertilité et de l’eau.

Mots clés : Système de Riziculture Intensive, variabilité spatiale, facteur sol, fertilisation minérale, fumier




AJOL African Journals Online