PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Agronomie Africaine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Effet de l ’inoculum bacterien de la souche IRAT – FA 3 de Bradyrhizobium japonicum sur la croissance et la nodulation de 3 varietes de soja cultivees en Cote d’Ivoire

B. Ballo, L. Turquin, M. N’Gbesso

Abstract


Le soja a la capacité d’utiliser l’azote atmosphérique grâce à une association symbiotique avec les bactéries du genre Rhizobium. Cette étude a pour objectif de déterminer une dose d’inoculum bactérien qui permet d’améliorer significativement les paramètres de nodulation et de croissance de 3 variétés de soja cultivées en Côte d’Ivoire. L’inoculation des graines a été effectuée avec la souche IRAT-FA3 de Bradyrhizobium japonicum avant le semis selon un dispositif en blocs de Fisher à 5 répétitions. Les résultats obtenus ont montré que la plus grande taille des plants a été observée chez les plants inoculés (54,80 cm) de Tracaja avec 600 g d’inoculum/ha, (46,72 cm) de Doko avec 200 g et (45,68 cm) de Canarana avec 800 g. Les meilleurs rendements de masse sèche racinaire (0,92 t/ha), de biomasse sèche (14,11 t/ha) et le plus grand pourcentage de nodules actifs (68 %) ont été obtenus avec la dose 600 g d’inoculum/ha chez la variété Tracaja. Il ressort de cette étude que l’inoculation a eu un impact positif sur les paramètres de croissance et de nodulation du soja.

Mots clés : Soja, Bradyrhizobium japonicum, Canarana, Doko, Tracaja, Côte d’Ivoire




AJOL African Journals Online