PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Agronomie Africaine

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Contamination aux metaux lourds de la matrice eau-sediment et muscle du tilapia Oreochromis niloticus de trois fermes piscicoles en Cote d’Ivoire

S. Coulibaly, B. C. Atse, K. M. Koffi

Abstract


La présente étude a pour objectif de déterminer le niveau de contamination du mercure, du cadmium, de l’arsenic et du plomb dans l’eau, les sédiments et le muscle du tilapia Oreochromis niloticus dans trois fermes piscicoles en Côte d’Ivoire. L’eau, les sédiments et les spécimens de poisson ont été prélevés par mois de février à juillet 2017 en cage dans la lagune Aghien (ST1), en étang continental (ST2) à Agboville et en cage dans le barrage de Taabo (ST3). Les paramètres physico-chimiques mesurés ont montré qu’à l’exception de la conductivité, des matières en suspension et des solides totaux dissous, aucune variation saisonnière n’a été observée. En revanche, les valeurs moyennes des paramètres physico-chimiques calculées sont significativement différentes entre les fermes. Les valeurs de chaque métal mesurées dans la matrice eau-sédiment-muscle varient significativement entre les deux saisons dans toutes les fermes. Cependant, aucune différence entre les fermes échantillonnées n’a été observée. Les concentrations des métaux lourds mesurées dans le muscle sont inférieures aux valeurs seuils établies par l’OMS à l’exception de l’As. Cette contamination élevée en arsenic pourrait porter atteinte à l’intégrité biologique et à la santé humaine.

Mots clés : Métaux lourds, Accumulation, Oreochromis niloticus, Ferme piscicole ivoirienne




AJOL African Journals Online