Evolution des normales des pluies extremes en Afrique de l’ouest : Cas du district d’Abidjan (Sud de la Cote d’Ivoire)

  • A.M. Kouassi
  • R.A.-K. Nassa
  • K.E. Ahoussi
  • K.F. Kouame
  • J. Biemi

Abstract

L’objectif de ce travail est d’étudier l’évolution des normales des pluies journalières maximales annuelles dans le District d’Abidjan (Sud de la Côte d’Ivoire) dans un contexte du changement climatique. La méthodologie a consisté d’une part au calcul des normales des pluies maximales journalières annuelles sur des périodes de trente ans glissantes allant de 1931 à 2020, et d’autre part, à la comparaison des normales calculées à travers les matrices des écarts relatifs absolus et binaires. Les normales évaluées varient de 118 mm (1991-2020) à 153 mm (1951-1980), avec une moyenne de 139 mm. La moyenne de la série entière (136 mm) est comprise entre les deux normales extrêmes et est inférieure à la moyenne des normales. Les coefficients de variation des différentes normales oscillent entre 28,7 et 39,8 % et mettent en évidence une hétérogénéité des séries afférentes aux normales ainsi que la série entière. Les différentes valeurs des normales ont été jugées non homogènes et non-stationnaires eu égard aux impacts des changements climatiques qui ont affecté les pluies journalières maximales annuelles de la station de Port-Bouët (Abidjan). Ainsi, la matrice binaire des normales des pluies journalières maximales annuelles reste donc un outil d’aide pour les concepteurs et Ingénieurs quant au choix d’une normale.

 

English title: Evolution of extreme rainfall normals in West Africa: Case of Abidjan District (South of Ivory Coast)

The objective of this work is to study the evolution of daily maximum annual rainfall normals in the District of Abidjan (southern Ivory Coast) in the context of climate change. The methodology consisted on the one hand in the calculation of normal daily maximum rainfall rates over thirty years sliding from 1931 to 2020, and on the other hand, to the comparison of normality calculated through absolute and binary differences. Normal estimates ranged from 118 mm (1991-2020) to 153 mm (1951-1980) with an average of 139 mm. The entire series (136 mm) is between the two normal extremes and is below the average of normal. The coefficient of variation of the different normal ranges ranged from 28.7 to 39.8% and showed a heterogeneity of the normal series and the whole series. The different values of normals were considered non-homogeneous and non-stationary in view of the impacts of climate change which affected the maximum daily rainfall of the station of Port-Bouët (Abidjan). Thus, the binary matrix of daily maximum annual rainfall normals thus remains a tool of help for designers and engineers in choosing a normal.

Published
2021-11-08
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-2288