Impact des changements climatiques sur le rendement laitier des petits ruminants au Senegal

  • M.A. Diallo
  • M.B. Barry
  • A.G. Weibigue

Abstract

L’objectif de cet article est de mesurer l’impact des changements climatiques sur le rendement laitier des petits ruminants (ovins et caprins). Pour l’estimation des modèles, nous avons utilisé le modèle à correction d’erreur de Johansen. Les résultats révèlent que le stress thermique a un impact  négatif à long terme sur les rendements laitiers des petits ruminants. En effet une hausse de la température de 1 % (soit 0,3°C en moyenne) entrainera une baisse du rendement laitier de 23 % (soit en moyenne 40,8 kg) et 7,47 % (soit en moyenne 15 kg) pour les brebis et les chèvres respectivement. Par contre une bonne pluviométrie aura un impact positif sur le rendement laitier des brebis. En effet, une hausse des  précipitations de 1 % (soit 7 mm en moyenne) entrainera une hausse du rendement laitier des brebis de 3,8 % (soit 6,7 kg en moyenne). La  combinaison entre fortes températures et bonne pluviométrie a un impact négatif sur le rendement laitier des brebis, mais cette combinaison impact peu sur le rendement laitier des chèvres. Ainsi, ces résultats démontrent que les caprins sont plus résistants aux changements climatiques que les ovins.

 

English title: Impact of climate change on milk yield of small ruminants in Senegal


The objective of this paper is to measure the impact of climate change on the milk yield of small ruminants (sheep and goats). For model estimation,  we used the Johansen error correction model. The results show that heat stress has a long-term negative impact on the milk yield of  small ruminants. Indeed, an increase in temperature of 1% (i.e. 0.3°C on average) will lead to a decrease in milk yield of 23% (i.e. an average of 40.8  kg) and 7.47% (i.e. an average of 15 kg) for sheep and goats respectively. On the other hand, good rainfall will have a positive impact on the milk  yield of ewes. Indeed, an increase in rainfall of 1% (i.e. 7 mm on average) will lead to an increase in the milk yield of ewes of 3.8% (i.e. 6.7 kg on  average). The combination of high temperatures and good rainfall has a negative impact on ewe milk yield, but this combination has little impact on  goat milk yield. Thus, these results demonstrate that goats are more resilient to climate change than sheep. 

Published
2022-01-25
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-2288