Evolution de la richesse, de la purete et du coefficient glucosique de la canne a sucre de la coupe au broyage au complexe sucrier de Ferke 2 de la SUCAF-CI

  • FK Toure

Abstract

La détérioration post-récolte de la canne à sucre a été étudiée à travers l’évolution de la richesse, de la pureté du jus et du taux de sucres   réducteurs de la canne à sucre, de la coupe au broyage, à SUCAF-CI Ferké 2 de 2007 à 2012. Il s’est agit de couper, transporter et broyer la canne à sucre dans un ensemble de 4 moulins montés en système continu pour en extraire le jus. Du champ à l’usine, la richesse de la canne à sucre a baissé de 14,96 à 13,30 %, sa pureté baissait de 88,15 à 85,88 % quand le taux de sucres réducteurs augmentait de 2,21 à 3,80 %. Le temps entre la coupe et le broyage a été de 2,54 j alors que le taux de non canne dans la canne broyée a été de 3,95 %. Ces deux derniers paramètres ont été corrélés positivement avec le coefficient glucosique, négativement avec la richesse et la pureté de la canne. La lutte contre la détérioration  post-récolte de la canne à sucre passe donc par la réduction du délai entre la coupe et le broyage et du taux de non canne dans la canne à sucre broyée.

Mots clés : Canne à sucre, délai coupe broyage, non cane, détérioration post- récolte, SUCAF-CI Ferké 2.

Published
2014-01-07
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-2288