PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

African Journal of Urology

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Diagnosis of Unilateral Single System Ectopic Ureter in Girls in the Era of Magnetic Resonance Urography (MRU)

H Hammouda, A Abdel Lateef, M El-Akkad, M Shalaby

Abstract


Objective: The ectopic ureter frequently drains an ectopic dysplastic or hypoplastic kidney. The present study aims at defining the role of MRU in establishing the diagnosis of this anomaly.

Patients and Methods: Between February 1996 and March 2000, 11 girls presented or were referred to our department for management of urinary incontinence. Their age at presentation ranged from 4-9 years (mean 6.5 years). Radiological work up included abdominal ultrasound (US), excretory urogram (IVU), voiding cystourethrography (VCUG), 99m technetium-dimercaptosuccinic acid (99m Tc-DMSA) renal scan, enhanced spiral computed tomography (CT) and magnetic resonance urography (MRU).

Results: Ultrasound showed evidence of a solitary kidney with failure to visualize a contralateral kidney in 7/11 patients. In the remaining 4 patients (36.4%), US revealed a pelvic kidney in two and a pelvic cystic mass in another two patients. IVU revealed only one functioning renal unit in all cases. None of the patients showed vesicoureteral reflux on VCUG. On 99m Tc-DMSA , a single kidney was seen in 9/11 patients and ectopic pelvic kidneys with normal contralateral kidneys in 2/11 patients. The 7 patients, in whom US and 99m Tc-DMSA scan had failed to localize the kidney, underwent CT scanning which visualized a pelvic hypoplastic kidney with a normal contralateral kidney in 2/7 patients. The remaining 5 patients underwent MRU that disclosed a normal kidney with a contralateral lumbar hypoplastic kidney in one and a pelvic ectopic kidney in four. The patients were managed by nephrectomy (n=9) and ureteroneocystostomy (n=2).

Conclusions: A single system ectopic ureter should be suspected in all girls with continuous urinary dribbling after the age of successful toilet training. With the inclusion of MRU into radiological workup, dysplastic or hypoplastic kidneys can be accurately localized. MRU is indicated for the diagnosis and for therapeutic planning in such cases.

Le diagnostic de l'ectopie urétérale unilatérale chez les filles à l'ère de l'urographie par résonance magnétique (MRU)

Objectifs: Définir le rôle de l' MRU dans le diagnostic de l\'ectopie urétérale unilatérale.

Patientes et Méthodes: Entre février 1996 et mars 2000, 11 filles se sont présentées ou ont été référées à notre hôpital pour incontinence urinaire. Leur âge à la première consultation était de 4 à 9 ans (moyenne 6,5). Le bilan radiologique réalisé a inclu une ultrasonographie abdominale (USA), une urographie (IVU), une cysto-urethrographie (VCUG), une scintigraphie rénale à l'acide 99m technetium-dimercaptosuccinique (99mTc-DMSA), une TDM spiralée rehaussée (CT) et une urographie par résonance magnétique (MRU).

Résultats: L\'ultrason a montré un rein unique avec absence de visualisation du rein controlatéral chez 7 des 11 patientes. Chez les 4 patientes restantes (36.4%), l'échographie a révélé un rein pelvien dans deux cas et une masse kystique pelvienne chez deux patientes. L'UIV a montré un rein unique fonctionnel chez toutes les patientes. Aucun cas de reflux du vesico-urétéral n'a été mis en évidence sur les VCUG. 99m Tc-DMSA a révélé un rein unique chez 9 des 11 patientes et un rein ectopique pelvien avec le rein controlatéral normal chez 2/11 patientes. Les 7/11 patientes dans lesquelles l'USA et la scintigraphie au 99mTc-DMSA avaient manqué de localiser le rein ont subi une TDM qui a visualisé un rein hypoplasique pelvien avec un rein controlatéral normal chez 2 patientes. Les cinq patientes restantes ont subi une MRU qui a montré un rein normal avec un rein controlatéral hypoplastique lombaire dans un cas et un rein ectopique pelvien chez 4 patientes. Les malades ont subi une néphrectomie dans 9 cas et une urétéroneocystostomie chez 2 patientes.

Conclusion: Un uretère ectopique unilatéral devrait être suspecté chez toutes les filles avec incontinence urinaire continu après l\'âge d'acquisition de la propreté. Avec l'avènement de la MRU tout rein dysplasique ou hypoplasique peut être localisé correctement. MRU est indiqué pour le diagnostic et pour l'indication de l'attitude thérapeutique de cette anomalie.
African Journal of Urology Vol.10(4) 2004: 264-268



AJOL African Journals Online