Heavy Metal Pollutants and their Concentrations in Fish (Barbus Species) in Sosiani River, Kenya

  • Beatrice Akinyi Ogindo Department of Zoology, Moi University, P. O. Box 3900, Eldoret, Kenya

Abstract



The presence of heavy metal pollutants in fish caught from River Sosiani, a small river that passes through Eldoret town, Kenya was studied in February and September, 1995. Heavy metals studied were: Cadmium, Chromium, Lead, Zinc, Copper, Manganese, Iron, Calcium, Magnesium and all these were detected in fish tissues, such as muscles, gills and liver, using Atomic Absorption Spectrophotometer. The levels for different metals varied for different tissues. For example in muscle Cadmium level ranged from 0.0 mg/kg to 0.031(0.02 mg/kg) and Chromium level was from 0.007 (0.01 mg/kg to 0.03). Similar variations were observed for different metals in liver and gills. Magnesium, Calcium, Zinc and Iron levels were the highest in this analysis for fish tissues. Two factor Anova showed significant variation in the mean metal concentration at 5% level of significance in September at Huruma and 20% level of significance for Ellingirini Dam in the same month. In February two factor Anova showed significant variation at 20%, 5% and 1% level at the same sampling points. The level of mean metal concentrations in the fish tissue and samples analysed were lower than the recommended WHO values.

Discovery and Innovation Vol. 13 no. 3/4 December (2001) pp. 178-183

KEY WORDS:

heavy metal pollutants, tissue concentration, environmental concern, depletion, industrial applications

Résumé

La présence de métaux lourds polluants dans les poissons pêchés du fleuve Sosiani, un petit fleuve qui traverse Eldoret, a fait objet d'une étude en février et septembre, 1995. Les métaux lourds étudiés étaient le cadmium, le chrome, le plomb, le zinc, le cuivre, le manganèse, le calcium, le magnésium. Tous ces métaux ont été détectés dans les tissus de poissons tels que muscles, branchies et foie, au moyen d'un spectrophotomètre d'absorption atomique. La concentration de divers métaux a varié pour différents tissus examinés. Par exemple dans les muscles, la concentration du cadmium est allée de 0,0 mg/kg à 0,031 (0,02 mg/kg), tandis que le chrome allait de 0,007(0.01 mg/kg) à 0,3 (0,02 mg/kg). Des variations similaires ont été observées pour différents métaux dans le foie et les branchies. Les concentrations du magnésium, du calcium, du zinc et du fer étaient les plus élevées dans les tissus examinés. L'ANOVA bi-factoriel a montré une variation significative dans la concentration moyenne de métaux, au seuil de 5% de signification, en septembre à Huruma, et 20% de signification pour le barrage d'Ellingirini, à la même époque. L'ANOVA bi-factoriel pour le mois de février a montré une variation significative au seuil de 20%, 5% et 1%, aux mêmes points d'échantillonnage. La concentration moyenne des métaux dans les tissus de poissons et autres échantillons analysés était inférieure aux normes recommandées par l'OMS.

Discovery and Innovation Vol. 13 no. 3/4 December (2001) pp. 178-183

Mots-clés: métaux lourds polluants, concentration dans des tissus, problème environnemental, dégradation, traitements industriels
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1015-079X