Effects of farmers\' seed source on maize seed quality and crop productivity

  • E A Asiedu
  • R Asante
  • P Y Sallah
  • A Baduon
  • E Avah

Abstract



Although farmer-saved seeds constitute about 90 per cent of maize seeds planted annually, their effects on crop performance are not well known. This study determined the seed quality and field performance of farmer-saved seeds of the most popular quality protein maize (QPM) variety, Obatanpa, compared to the certified seed of the same variety. Seed samples collected from four locations (Kwadaso, Ejura, Nkoranzah and Wenchi) showed higher percentage complete vital staining of embryos using 2, 3, 5 triphenyl tetrazolium chloride (TTC) and higher 1000-seed weight in certified seeds, indicating high vigour and complete seed development. Whereas germinating seedlings of the certified seeds did not show any fungal growth, farmersaved seeds showed profuse fungal development and stunting. Seedling counts showed 9 and 21 per cent reduction in certified and farmer-saved seeds, respectively; but plant counts before harvest showed 12 and 23 per cent reduction. Plants originating from certified seeds flowered at the predetermined date of 55 days, but the farmer-saved seeds flowered about a day or two later owing to reduced vigour. Lodging was less in plants originating from certified seeds, particularly in the trial planted at Ejura (transition zone) compared to Kwadaso (forest zone). The advantages of certified seeds reflected on increased grain yield, which was about 1.2 t ha-1, equal to ¢1,100,000.00 ($110) ha-1 or 47 per cent increases over the farmer-saved seeds. The study, therefore, showed the importance of certified seeds in increasing maize productivity and farmers' incomes.

Bien que la semence gardée par l'agriculteur constitue environ 90 pour cent de graines de maïs semées annuellement, ses effets sur le rendement de culture ne sont pas bien connus. Une étude était entreprise pour déterminer la qualité de graine et le rendement sur le terrain de semence gardé par l'agriculteur de la variété la plus populaire du maïs protéique de qualité (MPQ), Obatanpa, comparé à la graine certifiée de la même variété. Les échantillons de graine recueillis de quatre emplacements (Wenchi, Nkoranzah, Ejura et Kwadaso) montraient un pourcentage plus élevé de tâches embryonnaires vitales et complétes, appliquant 2,3,5 chlorure triphényl tétrazolium (CTT), ainsi qu'un poids de 1000 graines plus élevées en semence certifiée, indiquant une vigueur élevée et un développement complet de graine. Tandis que les semis germant de semences certifiées n'ont pas montré aucune croissance fongique, les semences gardés par les agriculteurs montraient un développement fongique abondant et retardé. Les comptes de semis montraient 9 et 21 pour cent de réduction respectivement en semence certifiée et en semence gardée par l'agriculteur, tandis que les comptes de plante avant la moisson montraient 12 et 23 pour cent de réduction. Les plantes poussant de semences certifiées fleurissaient à la date déterminée de 55 jours, tandis que les semences gardées par l'agriculteur fleurissaient environ un ou deux jours plus tard à cause de vigueur réduite. Moins de la verse se produisaient chez les plantes poussant de semences certifiées, surtout dans les cultures d'essai plantées à Ejura (zone de transition) comparé à l'essai de Kwadaso (zone de forêt). Les avantages de semences certifiées se traduisaient dans l'augmentation de rendement de graine, qui étaient environ 1.2 t/ha, un équivalent de ¢1,100,000.00 ($110)/ha ou 47 pour cent d'augmentation par rapport aux semences gardées par l'agriculteur. L'étude, par conséquent, démontraient l'importance de semences certifiées à l'augmentation de la productivité de maïs et les revenus d'agriculteurs.

Ghana Journal of Agricultural Science Vol. 40 (1) 2007: pp. 105-111
Published
2008-02-04
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 0855-0042