PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

AFRREV IJAH: An International Journal of Arts and Humanities

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Résilience, Capacité de l’État, et Défis du Développement Durable dans les Zones à Risque: Réflexions sur le cas de Haïti et du Japon

Philip Onguny, Ramatou Mfenguie

Abstract


Cet article examine les liens entre la capacité de l’État, la résilience et la vulnérabilité territoriale. Bien qu’il y ait beaucoup de travaux sur les liens entre le développement durable et la capacité de l’État, peu d’études ont examiné l’incidence de l’emplacement géographique sur les mécanismes de résilience et la capacité de l’État. En s’appuyant sur la littérature relative aux réactions du Japon et de Haïti aux tremblements de terre de 2011 et 2010, cet article tente de combler cette lacune en examinant comment et pourquoi les infrastructures sociales, économiques et environnementales renforcent la capacité d’un État à réagir de manière significative aux catastrophes, particulièrement celles des zones à haut risque. Plus précisément, nous examinons comment et pourquoi les infrastructures sociales, économiques et environnementales pourraient servir d’indicateurs de la capacité de l’État dans les zones à risque. L’objectif de l’article est donc de proposer des réflexions sur les interconnexions entre la capacité de l’État, la résilience – en tant que mécanisme de développement durable – et la vulnérabilité territoriale.

Mots-clés : développement durable, capacité de l’État, résilience, vulnérabilité territoriale, Haïti, Japon.




AJOL African Journals Online