PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les teneurs en carbone, azote et phosphore du sol sur l’occurrence de Lippia multiflora M. (théier de savane) et la composition chimique de son huile essentielle extraite des feuilles au Nord-Ouest de la Côte d’Ivoire

LB Diomande, WH Dougba, C Kanko, B Kone, A Yao-Kouame

Abstract


Pour améliorer les productions quantitative et qualitative de l’huile  essentielle de Lippia multiflora, l’influence du sol via ses teneurs en carbone (C), azote total (NT), phosphore total (PT) et phosphore assimilable (PA) a été évaluée sur les Coefficients d’Abondance-Dominance (CAD) de la plante, le rendement et les teneurs des composés volatils. Trois peuplements naturels de L. multiflora ont été choisis le long d’une toposéquence dans la zone de Séguéla. Sur chaque peuplement, les CAD ont été évalués, les échantillons de feuilles et sol ont été prélevés. Le rendement des huiles essentielles a été calculé et la composition chimique de ces huiles a été analysée. Les teneurs en C, NT, PT et PA du sol ont été déterminés. Des corrélations ont été établies entre les nutriments du sol et les CAD ainsi que les rendements et les teneurs des constituants majoritaires des huiles essentielles. Les résultats ont montré l’influence significative du phosphore assimilable et de l’azote total du sol sur  l’occurrence, le rendement et les teneurs des constituants majoritaires des huiles essentielles de L. multiflora. La culture de L. multiflora nécessiterait un apport de phosphore et d’azote au sol pour produire une huile  essentielle de chémotype 1,8-Cinéole dans les feuilles.

Mots clés : Lippia multiflora, huile essentielle, chémotype, toposéquence, nutriments du sol.



http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v9i1.42
AJOL African Journals Online