Dosage du glyphosate par HPLC après extraction et dérivation à l’O-phthaldialdehyde (OPA)

  • GK Kpan Kpan
  • A Dembele
  • LB Yao
  • S Tiho
Keywords: Glyphosate, HPLC, O-phthaldialdehyde, 2-mercaptoéthanol, sol.

Abstract

Le glyphosate, premier herbicide utilisé au monde est une molécule difficile à quantifier par la chromatographie en phase liquide à haute performance (HPLC), eu égard à l’absence de chromophore dans sa structure. La chimie analytique est donc à la recherche perpétuelle de méthodes de détermination du glyphosate par HPLC. Ce travail avait pour but de développer une méthode de quantification du glyphosate du sol par HPLC avec un détecteur UV. L’extraction du glyphosate a été réalisée avec 0,1 M de H3PO4, puis la dérivation a été faite avec du O-phthaldialdehyde -2-mercaptoéthanol et la détection a été réalisée à 205 nm. Le taux de recouvrement a été de 88,16%, la limite de détection (LD) a valu 0,009 mg/kg et la limite de quantification (LQ) a été de 0,027 mg/kg. Les coefficients de variation de la répétabilité et de la reproductibilité ont été respectivement 1,1% et 2,9%. Cette méthode mérite une attention particulière car sa LQ est inférieure aux plus sévères limites maximales de résidus du glyphosate du Codex Alimentarius (0,05 mg/kg) et de l’Agence Américaine pour la Protection Environnementale (0,1 mg/kg). En outre, le temps de rétention (4,568 min) est court et permet par conséquent une économie de solvant.

Mots clés : Glyphosate, HPLC, O-phthaldialdehyde, 2-mercaptoéthanol, sol.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631