Analyse physico-chimique de l’eau de l’unité d’hémodialyse du chr de Saint- Louis (Sénégal)

  • Dominique Doupa
  • Gora Mbaye
  • Sidy M. Seck
  • Louis Augustin Diaga Diouf
  • Fatou Diallo
  • Papa Mady Sy
  • Alphonse Rodrigue Djiboune
  • Mamadou Soumboundou
  • Agustin Ndiaye
  • Arame Ndiaye
  • Fatou Cisse
  • Boucar Ndong
  • Maurice Diouf
  • Mounibé Diarra
Keywords: Hémodialyse, eau, chlorures, fluorures, nitrates, électrodes spécifiques, Hemodialysis, water, fluoride, chloride, specific electrodes

Abstract

L’insuffisance rénale chronique est un des problèmes majeurs de la santé publique dans le monde. Au Sénégal, une étude récente réalisée dans la population générale adulte avait retrouvé une prévalence de l’ordre de 6,1%. «L’eau pour dilution de concentrées d’hémodialyse» est produite en continue et utilisée en grande quantité chez l’hémodialysé chronique, donc il apparaît primordial de veiller à sa bonne qualité. Au Sénégal, aucune étude n’a été faite à ce jour pour évaluer l’efficacité du système de traitement de l’eau pour dilution des concentrés de dialyse dans les différents centres de dialyse du pays. L’objectif de ce travail est de contrôler l’efficacité du système de traitement de l’eau pour dilution de concentrées d’hémodialyse afin de s’assurer de son innocuité. Les prélèvements ont été effectués au niveau de trois points clés du circuit de traitement de l’eau pour hémodialyse. A l’entrée et à la sortie de l’osmoseur, à la sortie de la boucle de distribution. Les analyses ont été effectuées à l’aide d’électrodes spécifiques. Les valeurs de potentiels ont permis de tracer les courbes d’étalonnage. La détermination par régression des pentes et des ordonnées à l’origine de la relation de Nernst donne E(mV ) = B - A Log Cm avec des coefficients de corrélation variant entre 0,988 et 0,999 prouvant que 98% au moins des variations de tensions mesurées (E) sont attribuables à la concentration. L’analyse physico-chimique des teneurs en chlorures, nitrates et fluorures révèle des teneurs plus élevées à l’entrée de l’osmoseur qu’à la sortie. Ces basses valeurs découlent du rôle de l’osmoseur qui filtre une grande partie des électrolytes. Par contre, à la sortie de la boucle de distribution les teneurs en électrolytes des différents échantillons étaient plus importantes que celles à la sortie de l’osmoseur. Cette forte concentration en électrolytes atteste d’une pollution par la boucle de distribution de l’eau déjà filtrée par l’osmoseur. L’intérêt de cette étude réside dans le fait qu’elle met en lumière l’importance du contrôle de la qualité de l’eau pour l’hémodialyse et la nécessité d’un bon planning de maintenance préventive efficace de l’ensemble de la boucle de traitement d’eau au sein de chaque centre.

© 2016 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés: Hémodialyse, eau, chlorures, fluorures, nitrates, électrodes spécifiques

English Title: Physicochemical analysis of Saint–Louis regional hospital’s hemodialysis unit’s water (Senegal)

English Abstract

Chronic kidney disease is a major public health problem worldwide. In Senegal, a recent study in the general adult population found a prevalence of about 6,1%. "Water for diluting concentrated hemodialysis" is produced and used continuously at high levels in hemodialysis chronic. It is therefore essential to ensure its quality. In Senegal, no study has been done to assess the effectiveness of water treatment system for dialysis concentrates dilution in different dialysis centers of the country. The objective of this work is to monitor the effectiveness of the water treatment system for hemodialysis concentrated dilution to ensure its safety. The samples were taken on key issues of hemodialysis water’s treatment circuit. Three levels of sampling were selected. At the entrance and at the outlet of the reverse osmosis unit at the outlet of the distribution loop. Analyses were performed using specific electrodes. Potential values allowed us to map the calibration curves. Determination by regression of slopes and intercepts of the Nernst relation gives with correlation coefficients ranging from 0.988 to 0.999 showing that at least 98% of the measured voltages fluctuations (E) are attributable to the concentration. Physicochemical analysis of the levels of chlorides, nitrates and fluorides reveals higher levels at the entrance of the reverse osmosis unit than at the outlet. These low values resulting of the role of reverse osmosis which filter much of the electrolytes. For against, at the outlet of the distribution loop the electrolyte content of the different samples were greater than those at the outlet of the reverse osmosis unit. This high electrolyte concentration attests to pollution of the water distribution loop already filtered by reverse osmosis. The interest of this study lies in the fact that it highlights the importance of monitoring the quality of water for hemodialysis and the need for good planning for effective preventive maintenance throughout the water treatment loop within each center.

© 2016 International Formulae Group. All rights reserved.

Keywords: Hemodialysis, water, nitrates, fluoride, chloride, specific electrodes

Published
2016-09-13
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631