Activité analgésique de quatre plantes utilisées dans la prise en charge traditionnelle du paludisme au Mali et au Togo

  • Adama Denou
  • Koffi Koudouvo
  • Mahamane Haidara
  • Adiaratou Togola
  • Rokia Sanogo
  • Komlan Essien
  • Kodjo A. Aklikokou
  • Drissa Diallo
  • Messanvi Gbeassor
Keywords: Plantes antipaludiques, propriétés analgésiques, Mali, Togo

Abstract

En Afrique, plusieurs personnes utilisent les plantes médicinales pour traiter l’inflammation et la douleur. L’objectif du présent travail était d’évaluer l’effet analgésique de Cymbopogon citratus (DC) Stapf., Cleome viscosa Linn., Mitragyna inermis (Willd.) O. Kuntze et Sclerocarya birrea (A. rich.) Hochst utilisées dans la prise en charge traditionnelle du paludisme au Mali et au Togo. Le matériel végétal (feuilles, rameau feuillé, écorce de tronc et partie aérienne) des espèces a été récolté au Mali et au Togo. Les extraits aqueux du matériel végétal ont été préparés pour réaliser d’une part l’analyse phytochimique à l’aide de la chromatographie sur couche mince et d’autre part l’évaluation de leur activité analgésique sur la douleur induite avec l’acide acétique chez les souris. L’analyse phytochimique a révélé que les extraits de plantes contenaient des tanins, flavonoïdes, alcaloïdes, stérols et terpènes, et des saponosides. Dans l’ensemble, toutes les plantes protègent contre la douleur. Cependant, Cymbopogon citratus et Mitragyna inermis ont présenté les meilleures protections. Les propriétés analgésiques des extraits aqueux de ces plantes ont un grand intérêt dans la prise en charge traditionnelle du paludisme.

Mots clés: Plantes antipaludiques, propriétés analgésiques, Mali, Togo.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631