PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Performances de production des cobayes (Cavia porcellus L.) en fonction du niveau de protéines alimentaires

G.T. Zougou, F. Tendonkeng, E. Miegoue, M.N. Noumbissi, A.V. Mboko, F.E.N. Matumuini, B. Boukila, T. E. Pamo

Abstract


Au Cameroun, l’élevage des cobayes se pratique encore dans les cuisines et à même le sol et leur alimentation est essentiellement à base des déchets de cuisine. Le souci d’intensifier la production nécessite la détermination des besoins réels du cobaye afin d’asseoir de façon rationnelle sa table de rationnement. L’objectif de ce travail est donc de déterminer les taux optimums de protéines dans son alimentation en fonction de son état physiologique. Pour cet essai, 75 femelles ont été préalablement mises en croisement avec 12 mâles pendant une période de 31 jours selon un dispositif factoriel de trois lots comptant 25 femelles chacun. Chaque lot recevait une ration contenant 18%, 20% ou 22% de protéine brute (PB). Après le sevrage, 54 jeunes cobayes ont été constitués en 3 lots homogènes de 18 animaux (9 mâles et 9 femelles) chacun. Chaque lot recevait une ration contenant 14%, 16% ou 18% de PB. Aucune différence significative (P > 0,05) n’a été observée entre la taille de la portée et les poids des femelles allaitantes de la mise-bas au sevrage. Le poids à la naissance des cochonnets des femelles recevant la ration contenant 22% de PB (RG22) a été significativement (p < 0,05) plus élevé que ceux issus des femelles des autres lots. Par ailleurs, les taux de fertilité (96%), de fécondité (184%), de fécondité nette (184%), de viabilité à la naissance (100%) et de viabilité au sevrage (97,83%) les plus élevés ont été également enregistrés chez ces femelles soumises à la ration contenant 22% de PB (RG22). Le gain total, le gain moyen quotidien (GMQ) et l’indice de consommation (IC), respectivement 60,20 g ; 2,15 g/j et 1,67 chez les mâles et 52,72 g ; 1,88 g/j et 2,63 chez les femelles, ont été meilleurs chez les animaux nourris à la ration contenant 16% de PB (RC16). Tous ces paramètres ont été significativement (P < 0,05) meilleurs chez les mâles comparés à ceux des femelles. Il en ressort que les rations contenant 22% (RG22) et 16% (RC16) de PB, conviennent respectivement aux cobayes en gestation et en croissance à l’Ouest Cameroun.

Mots clés : Cobayes, protéines alimentaires, performances de reproduction, performances de croissance, Ouest-Cameroun.




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v11i2.24
AJOL African Journals Online