Amélioration du sol dégradé par l’apport d’engrais inorganique, organiques et évaluation de rendement du maïs (Zea mays L.) dans la province de Lomami, République Démocratique du Congo

  • Remy Tshibingu Mukendi
  • Benjamin Tatangolo Mutamba
  • Dominique Musenge Kabongo
  • Louis Baboy Longanza
  • Theodore Mushambani Munyuli
Keywords: Tithonia diversifolia, Sena floribunda, Entada abyssinica, Diammonophosphate (DAP), maïs, rendement.

Abstract

L’étude est effectuée à Kabinda sur un sol dégradé ayant reçu les apports des engrais organiques et minéral dans l’optique d’évaluer leurs effets sur la croissance et la production du maïs. L’expérimentation, conduite pendant deux campagnes agricoles, la saison A et la saison B, était faite suivant un dispositif en blocs complets randomisés (RCBD). Les traitements en quatre répétitions ont été constitués d’un témoin (T0), de quatre niveaux d’apport de fertilisant : d’Entada abyssinica (T1), Tithonia diversifolia (T2) Sena floribunda (T3), et du Diammonophosphate DAP (T4). Les observations avaient porté sur les paramètres de croissance et de production qui ont subit l’analyse de la variance (ANOVA) au seuil de 5%. Les résultats obtenus renseignent que le maïs a répondu positivement dans la phase de croissance sous effet de fertilisant indistinctement de leur nature (p<0.05) par rapport au témoin dans les deux saisons de culture. L’apport des fertilisants ayant accéléré la croissance végétative d’une part, et a permis d’augmenter le rendement de 40 à 80% du maïs comparativement au témoin indistinctement de la saison culturale soit 1398.1 kg/ha avec T. diversifolia et 885.5 kg/ha pour le témoin en saison A alors qu’en saison B, 3332.8 kg/ha produite sous DAP et 1825.kg/ha en parcelle témoin d’autre part. Ces fertilisants organiques à base de d’E. abyssinica, T. diversifolia, S. floribunda ont retenu l’attention pour leurs meilleurs scores en rendement en saison A et avec un écart non significatif du traitement inorganique en saison B. Ces espèces peuvent être considérées comme des sources non négligeables de fertilisant des sols dégradés pour l’amélioration du rendement de maïs.

Mots clés : Tithonia diversifolia, Sena floribunda, Entada abyssinica, Diammonophosphate (DAP), maïs, rendement.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631