Analyse de l'évolution de l’occupation des terres à partir de photographies aériennes de la localité de Loaga dans la province du Bam, Burkina Faso

  • Dibi Millogo
  • Abdoul-aziz Nikiema
  • Bazoumana Koulibaly
  • Nabsanna Prosper Zombre
Keywords: Occupation des sols, dégradation, CES, régénération, Burkina Faso, Land use, degradation, SWC techniques, vegetation recovery

Abstract

Au Burkina Faso, les contraintes climatiques couplées aux actions anthropiques néfastes ont entraîné une dégradation des ressources naturelles dans la zone du bassin versant du fleuve Nakanbé. L'objectif de l’étude était d'évaluer l’état de dégradation du milieu et d’analyser les effets des mesures entreprises pour y remédier. Des analyses diachroniques de l’occupation des terres en 1982, 1995 et 2008 ont été réalisées par l’interprétation des photographies aériennes de Loaga et ses environs, ainsi que des enquêtes pour appréhender les perceptions paysannes sur les causes, les conséquences et les stratégies d’adaptation aux changements climatiques. Les résultats ont montré que la végétation a régressé de 385 ha de 1982 à 1995 tandis que les terres cultivées ont augmenté durant cette même période. Par contre, de 1995 à 2008, il a été noté un accroissement de la savane claire et une régression des zones cultivées à la suite d’une reprise de la végétation qui a été observée dans les zones aménagées par les techniques de conservation des eaux et des sols (CES). Ces résultats suggèrent de poursuivre les efforts effectués dans la mise en oeuvre des techniques CES.

© 2017 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés: Occupation des sols, dégradation, CES, régénération, Burkina Faso

English Title: Analysis of the evolution of soil occupation using aerial photographs at Loaga area in Bam province, Burkina Faso

English Abstract

In Burkina Faso, climatic constraints in addition to human activities induced the degradation of natural resources, particularly in the catchment of the river Nakanbé. The study objective was to assess the degree of natural resources degradation and to analyze the effects of measures to solve the problem. Diachronic analyses of land occupation in 1982, 1995 and 2008 were carried out through aerial photographs interpretation of Loaga site and surrounding areas. These analyses were coupled with surveys to better understand farmers' perceptions on the causes, consequences and adaptation strategies to climate change. The results showed a decrease of vegetation area of 385 ha from 1982 to 1995, while the area of cultivated lands increased during the same period. In contrast, from 1995 to 2008, an increase in savanna cover and a regression of cultivated lands were  observed, following land recovery in areas using soil and water conservation (SWC) techniques. These results suggested to continue the ongoing efforts on SWC for environmental restoration.

© 2017 International Formulae Group. All rights reserved.

Keywords: Land use, degradation, SWC techniques, vegetation recovery, Burkina Faso

Published
2018-01-11
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631