PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Diversité et vertus thérapeutiques des ressources floristiques de production de miel au Bénin

Sênan Christa Lokossou, Fidèle Paul Tchobo, Andriano Jospin Djossou, Hounnankpon Yedomonhan, Akpovi Akoegninou

Abstract


L’apiculture est en plein essor au Bénin et y est pratiquée le plus souvent par les ruraux dans le but d’accroître les revenus. Cette étude visait à documenter les espèces mellifères et leurs usages en médecine traditionnelle au Bénin. L’étude a été menée en zones soudanienne, soudano-guinéenne et guinéenne. Les données ont été collectées, par le biais d’interviews, dans 24 villages à caractère apicole dans les communes de Tanguiéta, de Kandi, de Bassila, de N’dali et de Zogbodomey. Les données ont ensuite été traitées avec des outils statistiques appropriés. Trente-une espèces mellifères inductrices d’accumulation de miel appartenant à 18 familles ont été recensées. Les plus citées sont Vitellaria paradoxa, Anacardium occidentale, Parkia biglobosa, Citrus sinensis et Khaya senegalensis. Vingt-deux espèces mellifères sont utilisées à des fins médicales et les principales sollicitées sont V. paradoxa (28,6%) et Mangifera indica (12,8%). Ces 22 espèces interviennent dans le traitement de 39 pathologies dont la plus citée est le paludisme (18,8%). Une utilisation majoritaire des écorces a été notée avec la décoction (61,7%) comme principale forme pharmaceutique. Cette étude a permis d’apprécier le degré de connaissance des apiculteurs en termes de ressources floristiques mellifères et de leur utilisation en médecine traditionnelle.

Mots clés : Espèces mellifères, médecine traditionnelle, apiculture, zone phytogéographique.

 

English Title: Diversity and medicinal uses of melliferous species in Benin

Beekeeping is booming in Benin and is practiced most often by rural people in order to increase incomes. This study aimed to document the honey species and their uses in traditional medicine in Benin. The study was conducted in the Sudanese, Sudano-Guinean and Guinean zones. The data were collected through interviews in 24 beekeeping villages in Tanguieta, Kandi, Bassila, N'dali and Zogbodomey communes. The data was then processed with appropriate statistical tools. Thirty-one species inducing honey accumulation belonging to 18 families have been identified. The most cited are Vitellaria paradoxa, Anacardium occidentale, Parkia biglobosa, Citrus sinensis and Khaya senegalensis. Twenty-two honey species are used for medical purposes and the main demands are V. paradoxa (28.6%) and Mangifera indica (12.8%). These 22 species are involved in the treatment of 39 pathologies, of which the most cited is malaria (18.8%). A majority use of bark was noted with the decoction (61.7%) as the main pharmaceutical form. This study made it possible to assess the degree of knowledge of beekeepers in terms of melliferous plant and their use in traditional medicine.

Keywords: Honey species, traditional medicine, beekeeping, phytogeographical zone




AJOL African Journals Online