Essai comparatif de l’utilisation des extraits du Neem et du virus entomopathogène MaviNPV dans la gestion des insectes ravageurs du niébé en milieu paysan au Niger

  • Maimouna Abdourahamane Harouna
  • Ibrahim Baoua
  • Sitou Lawali
  • Manuele Tamò
  • Laouali Amadou
  • Saadou Mahamane
  • Barry Pittendrigh
Keywords: Biopesticide, Clavigralla tomentosicollis, Maruca vitrata, perte, rendement, losses, yield

Abstract

Le niébé (Vigna unguiculata (L.) Walp (Fabaceae) est une culture importante dont le rendement est faible en raison de fortes attaques des insectes ravageurs. Cette étude a été entreprise pour comparer l’efficacité de cinq biocides sur la gestion des principaux insectes ravageurs dans la région de Zinder au niveau de quatre villages en 2014 et vingt-cinq villages en 2015. Un dispositif en blocs de Fischer à deux répétitions et six traitements a été mis en place avec trois producteurs par village. Pour les deux années, le pesticide chimique de synthèse et les extraits aqueux de Neem ont été les plus performants avec 6,1 à 17,1% des gousses présentant des dégâts de Clavigralla tomentosicollis Stål, 3,3 à 7,0% affectées par Maruca vitrata Fabricius et des rendements en graines variant de 811 à 1233 kg/ha. Les traitements à l’huile de Neem, au mélange TopBio + Virus et au Virus ont connu plus d’infestation que les traitements précédents avec 23,8 à 65,9% des gousses attaquées par C. tomentosicollis, 17,6 à 25,6% affectées par M. vitrata et un rendement de 389 à 616 kg/ha. Les résultats obtenus encouragent l’utilisation des extraits aqueux de graines de Neem en milieu paysan comme solution de lutte alternative contre les principaux insectes ravageurs du niébé.

© 2019 International Formulae Group. All rights reserved

Mots clés: Biopesticide, Clavigralla tomentosicollis, Maruca vitrata, perte, rendement

English Title: Comparative test for the use of Neem extract and entomopathogenic virus MaviNPV for the management of cowpea insect pests in Niger rural area

English Abstract

Cowpea (Vigna unguiculata (L.) Walp (Fabaceae) is an important crop with low yield due to serious damage by insect pests. This study was conducted to compare the efficacy of five biocides to control the major insect pests in four villages during 2014 and in twenty-five villages during 2015 in Zinder region. A Fischer block design with two repetitions and six treatments was established with three farmers per village. The synthetic chemical pesticide and Neem aqueous extracts were the most effective for both years with 6.1 to 17.1% pods damaged by Clavigralla tomentosicollis Stål ; 3.3 to 7.0% by Maruca vitrata Fabricius and the seed yields ranged from 811 to 1233 kg / ha. The Neem oil, TopBio + Virus and Virus treatments recorded more infestation than the previous treatment with 23.8 to 65.9% of the pods infested by Clavigralla tomentosicollis Stål , 17.6 to 25.6 infested by Maruca vitrata Fabricius and yield of 389 to 616 kg/ ha. The results obtained encourage the use of Neem seed aqueous extracts in rural area as an alternative control method against the cowpea main insect pests.

© 2019 International Formulae Group. All rights reserved

Keywords: Biopesticide, Clavigralla tomentosicollis, Maruca vitrata, losses, yield

Published
2019-08-29
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631