PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Les contraintes entomologiques de la culture du niébé et leur mode de gestion par les producteurs dans les régions de Maradi et Zinder au Niger

Ousséina Abdoulaye Zakari, Ibrahim Baoua, Laouali Amadou, Manuele Tamò, Barry Robert Pittendrigh

Abstract


Le niébé est une culture alimentaire et socioéconomique importante en Afrique de l’Ouest. Cependant, son rendement est bas en raison de la pression des bioagresseurs. Cette étude a été conduite auprès des producteurs du niébé pour recenser les principales contraintes entomologiques et les méthodes de lutte utilisées. Des focus groupes ont été organisés avec des groupes de 25 à 35 producteurs dans 20 villages des régions de Maradi et Zinder. Il ressort que le niébé occupe les 1/3 des surfaces cultivables et l’association mil-niébé est pratiquée par 47,4% des producteurs. Le puceron Aphis craccivora Koch et la punaise brune Clavigralla tomentosicollis Stal sont les principaux ravageurs évoqués par 80% des villages enquêtés. Maruca vitrata Fabricius n’est pas connu par 83% des répondants. Pour la gestion de ces ravageurs, 37,25% des producteurs ne font rien, 32,2% utilisent la lutte chimique avec les pesticides de synthèse. Le biopesticide à base des extraits de grains de neem est connu par 53% des répondants, mais son mode de préparation est méconnu par 69,8% des répondants. Ces informations vont contribuer à l’élaboration d’un programme pour l’amélioration de la productivité du niébé et la réduction de la pauvreté rurale au Niger

Mots clés: Niébé, Maradi, Zinder, Aphis craccivora, Clavigralla tomentosicollis, Maruca vitrata.

 

The entomological constraints of cowpea crop and their control method by farmers in the regions of Maradi and Zinder in Niger

Cowpea is an important food and socio-economic crop in West Africa. However, its yield is low because of bio aggressors attack. This study was conducted with producers to identify the main entomological constraints and the control methods used. Focus groups were organized with groups of 25 to 35 producers in 20 villages of Maradi and Zinder regions. It is shown that cowpea occupies 1/3 of cultivable areas and the millet-cowpea mixed cropping is done by 47.4% of producers. The aphid Aphis craccivora Koch and the pod sucking bug Clavigralla tomentosicollis Stal are the main pests stated by 80% of the surveyed villages. Maruca vitrata Fabricius is unknown by 83% of respondents. For the management of these pests, 37.25% of producers apply no control method, 32.2% use chemical control with synthetic pesticides. The neem seeds extracts biopesticide is known by 53% of respondents, but its method of preparation is unknown by 69.8% of respondents. This information will contribute to the development a program for the improvement of cowpea productivity and reduce rural poverty in Niger.

Keywords: Cowpea, Maradi, Zinder, Aphis craccivora, Clavigralla tomentosicollis, Maruca vitrata.




AJOL African Journals Online