PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Prévalence et transmission du Virus de l’Immunodéficience Humaine de la mère à l’enfant à N’Djamena

Mathieu Hota, Fissou Henry Yandai, Ali Mahamat Moussa, Abbas Moustapha, Djimadoum Mbanga, Brahim Boy Otchom

Abstract


La femme enceinte infectée par le virus de l’immunodéficience humaine constitue un risque potentiel pour le nouveau-né. Au Tchad, les données sur la transmission verticale du virus ne sont pas disponibles. C’est pourquoi une étude transversale rétrospective et prospective a été effectuée à N’Djamena, dans le but de déterminer la prévalence du virus chez les femmes enceintes et la transmission maternelle. Des fiches ont été utilisées pour la collecte de données. Les anticorps anti VIH sont recherchés dans le sérum des femmes enceintes selon l’algorithme national et le virus chez les enfants nés des femmes infectées. Sur les 1818 femmes dépistées, 98 (5,3%) portaient les anticorps antiVIH-1. La prévalence du VIH est plus élevée chez les femmes non alphabétisées (p = 0, 02). Sur les 74 enfants nés des femmes infectées, 11 (14.8%) sont contaminés par le VIH-1. Cette étude révèle une prévalence élevée d’infection à VIH chez les femmes enceintes et la transmission du virus aux nouveau-nés. Des stratégies de prévention doivent être renforcées pour réduire cette prévalence et la contamination des nouveau-nés au Tchad.

2019 International Formulae Group. All rights reserved

Mots clés: Prévalence du VIH, femme enceinte, transmission mère-enfant du VIH, Tchad

English Title: Prevalence and transmission of Human Immunodeficiency Virus from Mother to Child in N'Djamena

English Abstract

The pregnant woman infected with the human immunodeficiency virus is a potential risk to the newborn. In Chad, data on vertical transmission of the virus are not available. Therefore, a retrospective and prospective cross-sectional study was conducted in N'Djamena to determine the prevalence of the virus in pregnant women and maternal transmission. The cards were used for data collection. Anti HIV antibodies have been investigated in the serum of pregnant women according to the national algorithm. The virus has been sought in children born to infected women. Of the 1818 women screened, 98 (5.3%) had anti-HIV-1 antibodies. HIV prevalence is higher among non-literate women (p = 0.02). Of the 74 children born to infected women, 11 (14.8%) were infected with HIV-1. This study reveals a high prevalence of HIV infection in pregnant women and transmission of the virus to newborns. Preventive strategies need to be strengthened to reduce this prevalence and contamination of newborns in Tchad.

2019 International Formulae Group. All rights reserved.

Keywords: HIV prevalence, pregnant woman, mother-to-child transmission of HIV, Tchad




AJOL African Journals Online