Etude analytique de la flore et de la végétation du Parc National de la Ruvubu, Burundi

  • T Masharabu
  • MJ Bigendako
  • J Lejoly
  • J Nkengurutse
  • N Noret
  • E Bizuru
  • J Bogaert

Abstract

Les études relatives à la flore et à la végétation des aires protégées du Burundi et particulièrement du Parc National de la Ruvubu, la plus grande aire protégée du pays, sont encore fragmentaires. Cette étude se fixe comme objectifs d’individualiser, définir et réaliser une classification syntaxonomique des groupements végétaux de cette aire protégée ainsi que d’évaluer leur structure et diversité. L’étude fournit la liste et la classification des communautés végétales du parc à l’aide de la méthode phytosociologique classique. La richesse spécifique, les indices de diversité de Margalef et de Shannon ainsi que l’équitabilité ont servi à évaluer la diversité et la structure des groupements. Dix groupements variant principalement selon les gradients topographique, pédologique, hydrologique, l’action perturbatrice des feux et le microclimat ont été individualisés. Le statut syntaxonomique des autres unités connues à partir de la littérature a été clarifié. Cinq groupements sont nouveaux: un groupement en savanes (savanes à Hyparrhenia diplandra et Entada abyssinica), deux groupements dans les galeries forestières (galeries forestières à Syzygium cordatum et Aframomum angustifolium, galeries forestières à Syzygium cordatum et Alchornea cordifolia) et deux groupements dans les marais (marais inondés à Cyperus latifolius et Dissotis ruandensis, marais peu inondés à Dissotis brazzae).
© 2010 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés: Analyses multivariées, diversité, groupement végétal, phytosociologie.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631