Pesticides et métaux lourds dans l’eau de boisson, les sols et les sédiments de la ceinture cotonnière de Gogounou, Kandi et Banikoara (Bénin)

  • S Adam
  • PA Edorh
  • H Totin
  • L Koumolou
  • E Amoussou
  • K Aklikokou
  • M Boko

Abstract

Dans cette expérimentation, nous avons évalué la contamination de l’eau de boisson, du sol et des sédiments par les métaux lourds et les pesticides liés à la culture du coton dans la zone cotonnière de Gogounou, Kandi et Banikoara (Bénin). Les résidus de pesticides (pyréthrinoïdes, insecticides et organophosphorés) sont recherchés par chromatographie en phase gazeuse ; les métaux lourds (cadmium, plomb, arsenic, nickel, zinc et mercure), par spectrophotométrie d’absorption atomique. Les résultats ont montré dans les trois régions une contamination régulière de l’eau de pompe par les métaux à l’exception du mercure (0.000 ppb) et de l’arsenic (0.000 ppb). Les teneurs les plus élevées avoisinent 0,126 ppb et 0,100 ppb respectivement pour le plomb et le zinc. Pour les pesticides, la contamination est aussi régulière pour chaque matière active au sein d’une même famille de pesticides. Les teneurs en cyfluthrine des pyréthrinoïdes tournent autour de 0,200 ppm dans les sédiments et celles de l’endosulfan des organophosphorés, autour de 0,080 ppm dans tous les sols. Mais les concentrations de métaux lourds et de pesticides sont plus élevées dans les sédiments que dans les sols.
© 2010 International Formulae Group. All rights reserved.

Mots clés : Culture cotonnière, sol, eau de pompe, sédiments, métaux lourds, pesticides.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 1997-342X
print ISSN: 1991-8631