PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

International Journal of Biological and Chemical Sciences

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



Effet de l’incorporation de la noix de cajou dans les rations alimentaires sur les performances de croissance des porcs : phases post-sevrage et de croissance

KSA Yao, M Kimse, D Soro, A Fantodji

Abstract


Quatre types d’aliments dont le taux d’incorporation de noix est variable ont été formulés pour les stades post-sevrage et de croissance. Ces aliments ont été testés sur 120 porcs (Large White x Piétrain) x (Landrace x Duroc) par stade physiologique. En post-sevrage, il n’y a eu aucun effet de l’anacarde sur les paramètres de croissance de l’animal. En croissance, le poids vif des animaux ayant reçu les rations à 7 et 9% d’anacarde a baissé de 2 à 3 kg environ par rapport à ceux de la ration à 0% d’anacarde. Le gain moyen quotidien (GMQ) du lot à 9% d’anacarde est environ 30 g/j inférieur au lot sans anacarde. Les aliments contenant 7 et 9% d’anacarde sont environ 65 g/j moins ingérés que celui ne contenant pas d’anacarde (P<0,05). L’anacarde n’a pas eu d’effet sur l’indice de consommation aux stades physiologiques étudiés de l’animal. En ce qui concerne la santé de l’animal, l’anacarde n’a eu aucun impact négatif sur les animaux. Néanmoins, en phase de croissance, le taux de créatinine pour les lots à 9% d’anacarde baisse de 3 mg en moyenne par rapport au lot à 0% d’anacarde (P<0,05).


Mots clés : Porc, noix de cajou, croissance, santé, stade physiologique




http://dx.doi.org/10.4314/ijbcs.v7i2.6
AJOL African Journals Online