Impact des activites anthropiques sur la vegetation en region soudanienne : La Commune de Kandi au Benin

  • II Toko
Keywords: Impact, dynamique, végétation, images Landsat, Kandi.

Abstract

L’impact des activités anthropiques sur la végétation a été étudié dans la Commune de Kandi en région soudanienne au Nord-Bénin. Le but de cette étude est de déterminer les facteurs de dégradation et leurs impacts sur la végétation entre 1995 et 2006. Les archives de la télédétection ont été utilisées et les enquêtes socio-économiques ont été réalisées dans les dix arrondissements que compte cette Commune. L’évolution spatiotemporelle de l’occupation du sol a été analysée à partir des images Landsat de 1995 et de 2006. La classification supervisée par maximum de vraisemblance a été réalisée à l’aide du logiciel Erdas Imagine 9.3. La matrice de transition, à l’aide de la fonction Intersect de la boîte à outils Arctoolbox du logiciel ArcGIS 9.3, a permis de mettre en évidence les différentes formes de conversion qu’ont subies les unités d’occupation du sol entre 1995 et 2006. Selon les communautés locales,  l’agriculture, la croissance démographique, l’élevage et l’exploitation forestière sont les principaux facteurs de dégradation de la végétation de la Commune de Kandi. Le taux moyen de conversion est de 60,67% dans la Commune et montre que plus de la moitié des unités d’occupation du sol ont connu de transformation. Les régressions ont concerné surtout les forêts galeries, les forêts denses sèches et les savanes saxicoles qui se sont transformées en savanes arborées et arbustives, en mosaïques de champs et jachères et en plantations.


Mots clés : Impact, dynamique, végétation, images Landsat, Kandi.

The impact of anthropics activities on the vegetation was studied in the District of Kandi in the soudanian region of northern Benin. The aim of this study is to analyze the landscape dynamic between 1995 and 2006, and to determine the mains factors governing the Kandi District vegetation degradation. The archives of the remote sensing were used and the socio-economic surveys were done in the villages  bordering the Reserve forest. The spatio-temporal evolution of the land cover was analyzed from the Landsat images of 1995 and 2006. The supervise classification by the maximum similitude was derived from ENVI 5.0. The transition matrix derived from ArcGIS 9.3 software was used to calculate the different conversion of land cover. The results show that by decreasing order of importance,  agriculture,  demography, breeding and logging have been recognized by local communities as mains factors  determining the Kandi district vegetation degradation. The diachronic analysis of 1995 to 2006 shows an increase in agricultural spaces and a regression of the natural formations.


Keywords: Impact, dynamics, vegetation, Landsat images, Kandi.

Published
2015-08-20
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651