Prevalence des ametropies en milieu scolaire au sud-Togo : cas de la prefecture des lacs.

  • KM Amedome
  • KD Ayena
  • KA Alaglo
  • K Dzidzinyo
  • K Vonor
  • M Santos
  • M Banla
  • KP Balo
Keywords: prévalence, réfraction vices, élèves, amétropies, Lacs, Togo.

Abstract

But : Le but de ce travail est de déterminer la prévalence des vices de réfraction en milieu scolaire au Sud Togo.
Matériels et Méthodes : Il s’agit d’une étude transversale réalisée du 24 février au 28 avril 2010 dans la préfecture des Lacs au Sud Togo. Elle a concerné 830 élèves tirés au hasard dans 5 établissements dont 3 primaires et 2 collèges. Tous ont bénéficié d’un examen ophtalmologique avec autoréfractométrie sous cycloplégique pour ceux qui avaient une acuité visuelle inférieure à 8/10.
Résultats: L’âge moyen des élèves était de 12,68 ± 3,27 ans avec des extrêmes de 6 et 23 ans. 54,9 % étaient garçons et 45,1 % des filles soit un sex ratio de 1,2 en faveur des garçons. La fréquence des vices de réfraction en milieu scolaire dans la préfecture des Lacs est de 6,5 % ; L’amétropie la plus fréquente est la myopie isolée 53,3 % suivie de l’astigmatisme + myopie 21,7 %, ensuite vient l’astigmatisme simple 10,0 % puis l’hypermétropie isolée 3,3 % et l’astigmatisme + hypermétropie 1,7 %.
Discussion : Les amétropies constituent un problème de santé publique. Ce constat est conforme aux données classiques de la littérature. Dans notre cas, l’amétropie la plus fréquente est la myopie.
Conclusion : Les conditions de réussite scolaire d’un enfant dépendent aussi de sa santé oculaire. Pour réduire le taux d’échec scolaire, des études similaires multicentriques avec la mise à la disposition des élèves amétropes des lunettes seront nécessaires.

Mots clés : prévalence, réfraction vices, élèves, amétropies, Lacs, Togo.

ABSTRACT

Purpose: The aim of this study is to determine the prevalence of the refraction error in school children in the southern Togo.
Materials and Methods: It is about a cross -sectional study including 830 schoolboys in 5 schools of whom 3 are primary schools and two secondary schools .The study was conducted from February 24 to April 28, 2010. All pupils underwent an examination with evaluating visual acuity followed by autorefractometry with cycloplegic for those who have visual acuity under 8/10, anterior and posterior eyeball examination.
Results: The average age of the pupils investigated was12.68 ± 3.27 years with extremes of 6 and 23 years. 54.9% of the pupils were boys and 45.1% were girls. The sex  atio was 1.2. The frequency of the refraction errors in school environment in the district of Lacs is 6.5%.The most frequent ametropia was the isolated myopia with 53.3%, followed by astigmatism + myopia 21.7%, simple astigmatism 10.0%, isolated hypermetropia 3.3% and hypermetroia + astigmatism 1.7%.
Discussion: Refractive errors are public health problem. This is notified in other publications. In our case, the most frequent refractive error was myopia.
Conclusion: School results depend also on the visual conditions of schoolchildren. To reduce bad results in schools similar but multicentric studies might be undertaken with correction of refractive errors using glasses.

Keywords: prevalence, refraction, error, schoolchildren, ametropia, Lacs, Togo.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651