Evaluation du systeme de gestion de dechets tranchants et piquants dans les unites de vaccination et de soins pour enfants du district sanitaire n° 5 de Lome - commune (Togo)

  • T Guedehoussou
  • KE Djadou
  • KD Azoumah
  • KW Niman
  • DY Atakouma
  • AD Agbere
  • K Tatagan-Agbi
Keywords: Gestion, déchets tranchants et piquants, boîtes de sécurité, incinération, unités de soins pour enfants, Togo.

Abstract

Introduction : La gestion des déchets biomédicaux est l'une des priorités sanitaires qui depuis la relance du PEV en 2001 est devenue un problème avec l'augmentation des déchets tranchants et piquants.
Objectif : Evaluer la gestion du système de gestion des déchets tranchants et piquants mis en place depuis quatre ans dans le District Sanitaire N° 5 de Lomé-Commune.
Patients et Méthodes : Nous avons réalisé du 20 Novembre au 20 Décembre 2005 dans les cinq formations sanitaires le District Sanitaire N° 5 de Lomé-Commune une étude transversale basée sur l'interview directe à base d’un questionnaire structuré des agents de santé dans les unités de vaccination et des soins pour enfants et l’observation des supports de gestion des déchets tranchants ou piquants à partir d’un guide d’observation en vue d'aboutir à une description objective du système.
Résultats : De cette étude, il ressort les constatations suivantes : un total de 43 agents de santé enquêtés, 14 (33%) ont été formés pour le PEV dont 1 sur 3 dans les unités de vaccination. Dans toutes les formations sanitaires, les seringues à usage unique sont utilisées presque uniquement utilisée (99.9%). Le moyen de stockage des déchets tranchants et piquants après triage est la boîte de sécurité utilisée dans toutes les unités de vaccination (100%) et qui n'ont jamais connu de rupture de stock. Des flacons de sérum vides sont utilisés dans la moitié des cas (56%) comme boîte de collecte des aiguilles dans les unités de soins pour enfants. Des piqûres accidentelles ont été signalées au cours de ces six derniers mois par les agents de santé enquêtés (60%) dans la majorité des cas dans les unités de soins pour enfants. Une équipe de district responsabilisée par la direction du District est chargée des transports et de l'élimination de ces déchets. Le moyen d'élimination des boîtes de sécurité remplies de seringues et aiguilles usagées est l'incinération au niveau du seul incinérateur fonctionnel type Montfort installé au CHU-Campus
Conclusion : Cette étude montre clairement les insuffisances dans la gestion des déchets tranchants et piquants dans ces formations sanitaires. Des efforts sont nécessaires pour améliorer la gestion des déchets biomédicaux dans le pays en respectant tous les principes de sécurité des injections ; ceci passe par la formation du personnel soignant et l’assurance de la disponibilité du matériel adéquat dans toutes les unités de soins.

Mots clés : Gestion, déchets tranchants et piquants, boîtes de sécurité, incinération,unités de soins pour enfants, Togo.


Background: The biomedical waste management is one of the health priorities which since the following up of the PEV has become a problem with increase of sharp and stingy waste.
Objective: To value the management system of the sharp and stingy waste set during four years in the Lomé-Commune Health District N° 5.
Method: We have carried out a transversal study based on health agents in the vaccination units and children healthcare with the help of questionnaires and an observation note to analyse the management supports in order to reach to a description. The study has been carried out the five health training centre of the said district.
Results: In this study the following findings have been noticed A survey carried out on a total of 43 health agents, 14 (33%) of then have been trained by the PEV and one over in the vaccination units. In all the health training centres, one-usage syringes are used in 99%. The stockage means of the sharp and stingy waste after the sorting out is a safe box used in all vaccination units which have never suffered from a lack of stock.. Empty serum flasks are used up to 56 % of cases as collecting box in the children healthcare units canal bites have been reported during these six last months by surveyed health agents (60 %), in most cases in the children health cases in the children healthcare units. A team of the district given responsibility by the District Management is charge of transports and the elimination. The elimination means of safe boxes full used syringes and needles is the incineration at the level the only functional incinerator of Montfort type set at CHU-Campus.
Conclusion: This study show clarity the insufficiency of the management of the sharp and stingy waste must be the priorities for the management system of biomedical waste draw the attention training centres. We must therefore make efforts to improve that management by respecting safety principles of injections and the management steps by ensuring the adequate availability of equipment in all care units.

Key words: Management, steps, principles, sharp, and sting waste, safety box, incineration, Health training, Togo.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651