Tomodensitometrie (TDM) dans la prise en charge médicale des enfants au Togo : profils et conditions techniques de realisation.

  • K Adambounou
  • K Lawson-Evi
  • N Gnakadja
  • R Assouma
  • P Gbande
  • AMY Adigo
  • KV Adjenou
Keywords: Tomodensitométrie, enfants, irradiation médicale, Togo

Abstract

Objectif : Décrire le profil et les conditions techniques de réalisation des TDM dans
la prise en charge médicale des enfants togolais.
Méthodologie : Etude prospective sur une période de 12 mois, portant sur 312 TDM
pédiatriques, colligés dans les structures sanitaires publiques et privées du Togo
disposant d’un scanner.
Résultats : Avec une fréquence relativement faible (10.97%), les TDM pédiatriques
étaient plus demandées chez les garçons (sex-ratio de 1,94). Demandés en première
intention dans 74,4% des cas, elles concernaient les moins de 5 ans dans 41,02% des
cas. Les TDM cérébrales étaient largement les plus demandées (92,3%). Les
problèmes financiers dans 66,4% faisaient que 74,4% de ces examens étaient
réalisés tardivement. Ces enfants étaient dans 57% hospitalisés et 12% comateux.
Les prescriptions étaient incohérentes dans 3,5% des cas. Les acquisitions étaient
dans 63% réalisés sans et avec injection de PCI. Seuls 8% des enfants étaient
allergiques à l’iode et 39,1% avaient bénéficiés d’une prémédication. 53,2% des
TDM étaient pathologiques. Les lésions infectieuses (17,9%), traumatiques (17,3%)
et malformatives (12,2%) étaient les plus diagnostiquées.
Conclusion : Des efforts restent encore à faire par les prescripteurs et les
réalisateurs, pour non seulement optimiser l’apport diagnostique de la TDM chez les
enfants au Togo, mais aussi pour minimiser l’irradiation médicale qui en découle.
Mots clés : Tomodensitométrie, enfants, irradiation médicale, Togo

ABSTRACT

Objective: Estimate the place of the CT in the medical care of the Togolese children.
Methods: Forward-looking study over a period of 12 months, concerning 312
pediatric CT, brought together in the public sanitary structures and deprived of Togo
having a CT.
Results: with a relatively low frequency (10.97%), the pediatric CT was more asked
for the boys (sex-ratio of 1.94). Asked in first intention in 74.4% of the cases, they
concerned least 5 years in 41.02% of the cases. The cerebral CT was widely the
most asked (92.3%). Money problems in 66.4% made that 74.4% of these
examinations were late realized. These children were hospitalized 57% and 12%
were in coma. The prescriptions were inconsistent in 3.5% of the cases. Acquisitions
were in 63% realized without and with injection of PCI. Only 8% of the children
were allergic to the iodine and 39.1% had benefited from a premedication. 53.2% of
the CT were pathological. The infectious hurts (17.9%), traumatic (17.3%) and
malformations (12.2%) were the most diagnosed.
Conclusion: efforts still remain to make by the influencers and the directors, to
optimize not only the diagnostic contribution of the TDM at the children in Togo,
but also to minimize the medical irradiation which ensues from it.

Keywords: Computed tomography, Children, medical radiation, Togo.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651