Maladie de hodgkin a propos de 40 cas colliges a l’hopital national de Niamey (HNN) au Niger.

  • B Malam-Abdou
  • S Brah
  • M Abdouwahab
  • M Daou
  • A Andia
  • S Sani Beydou
  • A Balaka
  • T Tchamdja
  • E Adehossi
Keywords: Hodgkin, Cellule de Reed Sternberg, adénopathie, cytologie, Niamey.

Abstract

Objectifs : Cette étude vise à décrire les caractéristiques épidémiologiques, cliniques et paracliniques de la maladie de Hodgkin (MdH). C’est la première étude nigérienne spécialement consacrée à cette maladie.
Patients et méthodes : Il s’agit de patients suivis en service d’Onco-Hématologie de l’HNN pour MdH pendant une période de 10 ans (janvier 2000 à décembre 2009). Les données avaient été recueillies à partir des dossiers des malades.
Résultats : Quarante (40) dossiers étaient retenus pour l’étude. L’âge moyen était de 25,4 ans et les extrêmes entre 5 et 65 ans. Le sex ratio hommes/femmes était de 3. Les adénopathies (ADP) superficielles constituaient le principal motif de consultation (97,50%). Les principales localisations des (ADP) étaient cervicales (60%). Le signe clinique d’évolutivité le plus fréquent était la fièvre (65%). Les stades III et IV représentaient 62,97% des cas. Sur le plan biologique, la cytologie mettait en évidence la cellule de Reed Sternberg dans 90% des cas et à l’histologie les types 3 et 4 représentaient 69% des cas (respectivement 38% et 31%). L’anémie était retrouvée dans 57% et l’hyperleucocytose dans 29% des cas. La vitesse de sédimentation accélérée dans 93,75% des cas était le signe biologique d’évolutivité le plus fréquent. La sérologie VIH était positive dans 5,60% des cas. A l’imagerie, le scanner était réalisé chez seulement 1 patient. La radiographie pulmonaire standard avait montré des adénopathies médiastinales dans 75% des cas et l’échographie avait objectivé la splénomégalie et l’hépatomégalie respectivement dans 42,85%, et 38,09% des cas.
Conclusion : La MdH est une hémopathie maligne rencontrée au Niger plus souvent chez l’homme de jeune âge. La principale manifestation était les adénopathies cervicales. Le diagnostic était souvent réalisé à un stade avancé de la maladie. L’extension de la maladie est sous-estimée du fait de l’insuffisance du plateau technique.

Mots clés : Hodgkin, Cellule de Reed Sternberg, adénopathie, cytologie, Niamey.

HODGKIN DESEASE: STUDY OF 40 CASES AT THE NATIONAL HOSPITAL OF NIAMEY IN NIGER.

 

ABSTRACT

Purpose: The study aims to describe the epidemiological, clinical, and para-clinical characteristics of Hodgkin disease (HD). It is the first kind of study conducted which especially targets this disease in Niger.
Patients and method: It is about patients followed at the Onco-Hematology service of the National Hospital of Niamey. The study was spanned on 10 years from January 2000 to December 2009. The data were obtained from patient files.
Results: The mean age of the patients was 25.4 years. Males predominate with a sex ratio of 3. The extremes were 5 and 65 years. Superficial adenopathies were the most frequent symptoms (97.5%). The main localizations were cervical (60%). The most frequent clinical evolution signs were fever (65%). Stages III and IV represented 62.77% of the cases. The cytological exam highlights the Reed Sternberg cell (72.5% of cases). The histological exam revealed that types 3 and 4 represented 69% of the cases. The anemia was found in 57% and the hyperleucocytosis with 29% of the cases. The speed of sedimentation was up in 93.75% of the patients. It was the main sign of biological evolution. The HIV serology was positive in 5.60% of patients. The scanner has been realized to one patient. The chest radiography showed that mediastinal adenopathies were the most frequent deep localizations (75%). The echography showed that the splenomegaly and the hepatomegaly represented respectively 42.85% and 39.09% of cases.
Conclusion: The Hodgkin disease is most often found among young males in Niger. The main manifestation was cervical adenopathies. The diagnosis was often done at an advance stage of the disease. The scope of the disease was underestimated due to the shortage of technical equipment.

Keywords: Hodgkin, Reed Sternberg Cell, adenopathy, cytology, Niamey.

Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651