PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Auguste, reformateur des moeurs et restaurateur des valeurs familiales : Quel modele pour les siens ?

E Bouendja

Abstract


L’empereur Auguste est réputé pour avoir entrepris un projet de lois dites « morales » en l’an 18 avant notre ère en vue de réformer les moeurs à travers la lex Iulia de adulteris et restaurer les valeurs familiales à Rome par le biais de la lex Iulia de maritandis ordinibus. La fin de la République s’est caractérisée à Rome par une décadence des moeurs et une certaine déperdition des valeurs familiales. Aussi l’ambition d’Auguste, à travers ces lois, était-elle de ramener le peuple à la pureté des moeurs d’autrefois ; d’où les sanctions prévues pour réprimer les adultères et les avantages promis aux pères de familles de plus de trois enfants. La présente étude ambitionne de connaitre davantage la vie privée de celui qui est réputé pour avoir initié une oeuvre aussi noble en vue de voir si elle s’inscrit dans la logique de ses lois morales ; elle vise par ailleurs à analyser son impact sur la vie de ses enfants et petits-enfants étant entendu que l’idéal moral de l’éducation romaine veut que les enfants marchent sur les traces du pater familias et autres ancêtres illustres de la famille.

Mots clés : Moeurs, famille, lois, conduite, adultère, débauche, exemple, intransigeance.

ABSTRACT

Emperor Augustus is reputed to have initiated a project of laws called "moral" in the year 18 before our era to reform the mores through the lex Iulia of adulteris and restore family values in Rome through the lex Iulia of maritandis ordinibus. The end of the Republic was characterized in Rome by moral decadence and some loss of family values. Also, the ambition of Augustus, through these laws, it was to bring the people to the purity of morals of old; where the penalties to punish adulterers and benefits promised to the fathers of families with more than three children. This study aims to better know the private life of one who is reputed to have initiated such a noble work to see if it signed up in the logic of his moral laws; It also aims to analyze its impact on the life of his children and grand-children on the understanding that the moral ideal of Roman education wants that children walk in the steps of the pater familias and other illustrious ancestors of the family.

Keywords: Manners, family, laws, conduct, adultery, debauchery, example, intransigence.




AJOL African Journals Online