PROMOTING ACCESS TO AFRICAN RESEARCH

Journal de la Recherche Scientifique de l’Université de Lomé

Log in or Register to get access to full text downloads.

Remember me or Register



DOWNLOAD FULL TEXT Open Access  DOWNLOAD FULL TEXT Subscription or Fee Access

Determinants psychosociaux de l’attitude envers la greve chez les salaries des entreprises industrielles privees d’Abidjan

AP Gnamba

Abstract


La présente étude a pour objectif d’expliquer l’attitude envers la grève à partir de la relation   supérieure  hiérarchique-subordonné et de l’identification à l’organisation chez des salariés des entreprises privées d’Abidjan.

Pour ce faire, une enquête par voie de questionnaire est conduite auprès d’un échantillon de 150  salariés sélectionnés à l’aide de la technique d’échantillonnage à trois degrés.  Ces sujets sont répartis en quatre groupes expérimentaux équivalents deux à deux par rapport à la  nationalité, à l’ancienneté dans le travail, au niveau de qualification professionnelle, à l’âge, à la nature du contrat de travail, aux charges familiales, aux horaires de travail, au diplôme obtenu, au montant de la rémunération.

Le test statistique du t de student est utilisé pour le traitement des données  recueillies. Les résultats obtenus confirment nos deux hypothèses de travail. D’une part, les salariés  ayant des relations formelles doublées d’affinité avec leur supérieur hiérarchique sont moins favorables à la grève que ceux dont les relations avec ce dernier ne sont que contractuelles. D’autre part,  l’attitude envers la grève est plus positive chez les salariés qui s’identifient à leur organisation que chez ceux chez qui une telle identification est faible ou n’existe pas.

Mots clés: Relation supérieur hiérarchique-subordonné, identification à l’organisation, attitude envers la grève, salarié.

English Title: Psychosocial factors of attitude towards strike of Abidjan private industrial enterprises workers

English Abstract

This study aims to explain the attitude towards the strike from the hierarchical superiorsubordinate relationship and the identification with the company among employees of  private enterprises in  Abidjan. To do this, a questionnaire survey is conducted by way of a sample of 150 employees selected using the sampling technique to three degrees. These subjects are distributed into four equivalent experimental groups compared to two types, with the nationality, to the age in the work, at the level of professional qualification, to the age, the nature of the contact of employment, the family loads, to working schedules, the obtained diploma and the amount of the remuneration. The statistical test of Student t is used for processing the collected data. The results confirm our two hypotheses.

On the one hand, employees with formal relations coupled with their superior affinity are less favorable to strike those whose relations with the latter are merely contractual. Moreover, the attitude towards the strike is more positive among employees who identify with their organization than in those in  whom such identification is weak or does not exist.

Keywords: Hierarchical superior-subordinate  relationship, identification with the organization, attitude towards strike, employee.




AJOL African Journals Online