Criblage des varietes des riz de bas-fond cultivees dans le departement de l’alibori pour leur resistance a la panachure jaune (RYMV)

  • D Ahossinou
  • L Afouda
  • Y Sere
  • YMD Gumedzoe
Keywords: RYMV, variété, pathogénicité, résistance, Alibori, Bénin, variety, pathogenicity, resistance, Alibori - Benin

Abstract

La panachure jaune du riz (RYMV) constitue l’une des majeures contraintes biotiques à la riziculture irriguée et de bas-fond en Afrique. Au Bénin et en particulier dans le département de l’Alibori, le RYMV provoque d’énormes pertes de rendement. Cette étude a été initiée pour évaluer la réaction des variétés locales de l’Alibori au Bénin sous la pression de 4 isolats de RYMV.

Sept variétés de riz (WITA 4, ADNY 11, Béris 21, IRAT 127, INARIS 88 , Gambiaka, locale Bagnon) couramment cultivées dans les périmètres irrigués et dans les bas-fonds du département de l’Alibori au Nord-Est du Bénin ont été soumises sous serre, à l’infection de quatre souches de RYMV d’origine béninoise. La période d’incubation, la sévérité de la maladie et la réduction de la hauteur des plants sont les paramètres mesurés, et les variétés Giganté et Bouaké 189 ont été respectivement utilisées comme témoins de résistance et de sensibilité.

La plus courte durée d’incubation (9 jours) de la panachure jaune a été induite par l’isolat bc4 sur la variété Gambiaka. De toutes les variétés, Locale Bagnon, WITA 4, ADNY 11, IRAT 127 et INARIS 88 ont été modérément sensibles, alors que Béris 21 et Gambiaka ont été très sensibles. Les isolats bc3 et bc4 se sont révélés hautement pathogènes, tandis que l’isolat bc2 est faiblement pathogène.

Mots clés: RYMV, variété, pathogénicité, résistance, Alibori, Bénin

English Abstract

RYMV disease is one of the major biotic constraints to irrigated and lowland rice production in Africa. In Benin and particularly in the department of Alibori, RYMV is causing important yield losses to farmers. This study was conducted to evaluate local genotypes under the pressure of 4 isolates of RYMV.

Seven rice genotypes (WITA 4, ADNY 11, Beris 21, IRAT 127 , INARIS 88 , Gambiaka, Locale Bagnon) commonly grown in the irrigated and lowlands perimeters in the department of Alibori in northeast - Benin were r screened for resistance to RYMV. Four RYMV strains originated from Benin were used to inoculate the plants mechanically 21 DAS. Incubation period, disease severity and plant height reduction were determined, and the genotypes Giganté and Bouaké 189 were respectively used as resistance and susceptible controls.
RYMV had the shortest incubation period of 9 days with the isolate bc4 on the genotype Gambiaka. Genotype Beris 21 was most affected by plant height reduction.

Overall, genotypes Bagnon, WITA 4, ADNY 11, IRAT 127 and INARIS 88 were classified as moderately sensitive, while Béris 21 and Gambiaka were considered highly sensitive. The used isolates differed in their pathogenicity, with isolates bc3 and bc4 being highly pathogenic,while isolate bc2 was low pathogenic.

Keywords: RYMV, variety, pathogenicity, resistance, Alibori - Benin

Published
2016-07-06
Section
Articles

Journal Identifiers


eISSN: 2413-354X
print ISSN: 1727-8651